×
Publicités
Par
AFP
Publié le
9 mai 2006
Temps de lecture
3 minutes
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Un salon du luxe à Abou Dhabi, une région qui représente un marché essentiel

Par
AFP
Publié le
9 mai 2006

ABOU DHABI, 9 mai 2006 (AFP) - Un salon international du luxe s'est ouvert à Abou Dhabi pour tenter d'attirer une clientèle à très haut pouvoir d'achat dans différents secteurs d'activité, dans une région qui représente un marché essentiel pour les produits de luxe, notamment la haute couture.


Création Valentino lors du défilé haute couture à Paris le 23 janvier 2006 - Photo : François Guillot/AFP

Le salon "Masters of excellence" s'est ouvert lundi par une soirée consacrée à la mode italienne, au cours de laquelle la maison Valentino et le joaillier Bulgari ont présenté leurs dernières créations, devant un public de la haute société émiratie.

Il présente mardi une soirée américaine consacrée aux créateurs Calvin Klein, Donna Karan ainsi qu'au joaillier Harry Winston, a indiqué le directeur artistique Bernard Trux.

Dix-huit mannequins venus d'Europe ont défilé lundi soir devant un public surtout de femmes, certaines vêtues de robes de soirée d'autres de la robe longue noire traditionnelle des pays du Golfe.

"Il y a un véritable retour à l'élégance. Auparavant on cherchait à choquer l'oeil du public, à présent on tente d'attirer son attention par les couleurs et les formes", a expliqué M. Trux à l'AFP, en marge du défilé Valentino.

Ce salon est également consacré aux arts de la table, aux montres, aux voitures et aux yachts.

"C'est une très bonne idée que de consacrer un évènement à tous les produits de luxe (...) de beaux produits, pour changer de ce que l'on voit souvent de nos jours, des choses ordinaires et vulgaires, et des horreurs que l'on voit tous les matins dans les journaux", estime M. Trux.

"Les Emirats sont intéressants pour la mode italienne et les produits italiens", a pour sa part affirmé l'autre directeur artistique de l'évènement, Sergio Salerni.

L'évènement se tient sous les auspices du département du Plan et de l'Economie de l'émirat pétrolier d'Abou Dhabi, le plus grand et plus riche des sept émirats de la fédération des Emirats arabes unis.

Les créations sont présentées au cours de dîners de gala à thème au somptueux hôtel Emirates Palace dans la capitale émiratie.

Le choix d'Abou Dhabi s'explique par le fait que "le Moyen-Orient représente 40% de la clientèle de la haute couture, ce qui est énorme", explique Denis Muller, directeur de la société Emotion, spécialisée dans les évènements de luxe, et organisateur du salon d'Abou Dhabi.

"L'Arabie saoudite reste le marché numéro un", souligne-t-il, affirmant vouloir toucher une clientèle à très haut pouvoir d'achat dans différents secteurs d'activité.

A la question de savoir si les traditions vestimentaires de la région du Golfe ont été prises en compte dans l'organisation du salon, M. Muller a affirmé : "non pas du tout, car les créateurs, que ce soit en France, aux Etats-Unis ou ailleurs, considèrent la femme arabe comme toute autre n'importe où au monde".

"Evidemment, elle a sa culture et son mode de vie (...) mais la femme arabe voyage beaucoup et elle est au courant de ce qui se passe dans le monde", souligne-t-il.

"Il y a évidemment des créateurs arabes qui créent des vêtements spécialement pour la femme arabe, mais en ce qui nous concerne, ce que nous présentons ici, nous le présentons à New York, Rome et Paris", explique-t-il.

Le salon présente également une soirée britannique avec des créations de Vivienne Westwood et de Matthew Williamson.

Ce salon a choisi une soirée française pour clôturer l'évènement le 11 mai, avec les maisons Christian Lacroix, Emmanuel Ungaro et Givenchy.

L'air embarrassé et gêné, un homme de 58 ans, venu suivre le défilé Valentino, avec son épouse, voilée et sa fille de 33 ans non voilée a jugé que "pour nous, ces vêtements ne sont convenables que dans la chambre à coucher".

En revanche, il dégustait avec plaisir les plats préparés par le chef cuisinier Pierre Gagnaire.

Par Hassen EL-FEKIH

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Luxe
Divers
Salons