Under Armour relève son objectif de bénéfice annuel

2 mai (Reuters) - Under Armour a relevé jeudi ses prévisions de bénéfice annuel après avoir publié des ventes supérieures aux attentes au premier trimestre à la faveur d’une solide demande en dehors des Etats-Unis. Le chiffre d'affaires net de la période a progressé de 2% à 1,20 milliard de dollars, contre 1,18 milliard attendu en moyenne par les analystes selon des données IBES de Refinitiv.


Under Armour

Le bénéfice net du fabricant américain de vêtements de sports s’est établi à 22,5 millions de dollars (21 millions d’euros), là aussi au-dessus des estimations, sur les trois mois clos au 31 mars, à comparer à une perte de 30,2 millions de dollars un an plus tôt, lorsque le groupe avait passé une charge de restructuration.

La société a lancé de nouveaux produits premium tels que les sneakers HOVR et la ligne de vêtements performance infusée de minéraux "Rush" afin de concurrencer les géants Nike et Adidas. La société a déclaré que les ventes de son activité principale de vêtements étaient en hausse de 1%, tandis que son activité de chaussures enregistrait une augmentation de 8%, grâce aux nouveaux lancements.

Le chiffre d’affaires international de Under Armour a augmenté de 12%. Under Armour a également étendu ses activités internationales à travers de nouveaux magasins, en se concentrant principalement sur la région Asie-Pacifique, qui a porté la croissance, afin de se protéger de la stagnation des ventes sur son marché domestique. Dans le même temps, la société réduit ses stocks pour pouvoir vendre davantage de ses vêtements au prix fort après des années d’actualisation.

Les ventes en Amérique du Nord ont en effet chuté de 3% au premier trimestre, mais leurs résultats ont été bien supérieurs aux attentes de Wall Street qui s'attendait à une baisse de 5,5%, selon le courtier Bernstein. "Nous avons stabilisé cette région ... Et nous voyons clairement que lorsque nous apportons de la nouveauté dans les canaux, cela fonctionne très bien pour nous", a déclaré Patrik Frisk, Directeur général adjoint en charge des opérations. Ce recul moins important que prévu de la société dans les ventes en Amérique du Nord se compare à une hausse de 7% enregistrée par Nike dans ses résultats trimestriels de mars.

"La gestion des frais généraux et administratifs a été meilleure que prévu, ce qui a conduit à un résultat d'exploitation plus important", a déclaré l'analyste de Berstein, Jamie Merriman. Les résultats trimestriels optimistes ont incité la société à augmenter ses prévisions de bénéfices. Le groupe s'attend maintenant à un bénéfice par action compris entre 33 et 34 cents par action pour la période allant de 31 à 33 cents auparavant. Les actions de Under Armour ont progressé de 4,5% à 23,02 dollars, ce qui représente un gain de près de 25% cette année.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.

SportBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER