×
6 630
Fashion Jobs
SCALPERS
Commercial
CDI · PARIS
DAMART
Responsable E-Commerce - H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Controleur de Gestion (F/H)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Flagship Paris Champs Elysées - CDI
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rosny Sous Bois - CDI
CDI · ROSNY-SOUS-BOIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense - CDI
CDI · LA DÉFENSE
LFP EMPLOI MODE
Responsable d'Atelier de Sacoches à Courrier
CDI · DRANCY
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
11 sept. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Under Armour se restructure et opte pour un showroom digital basé à Amsterdam

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
11 sept. 2020

Under Armour change d'approche en Europe. Le groupe américain, acteur fort du sport, se dit très affecté par la pandémie de coronavirus. Après avoir annoncé cette semaine le licenciement de près de 600 salariés à travers le globe, sa direction a précisé l'organisation de ses activités sur le Vieux Continent.


DR


En avril dernier, la société avait annoncé avoir placé au chômage technique 600 salariés dans ses centres de distribution basés aux États-Unis.

Challenger de Nike et Adidas sur le marché du sport, Under Armour a sonné le repli. Le groupe américain, basé à Baltimore et qui réalisait l'an passé un chiffre d'affaires de 5,3 milliards de dollars, a donc décidé de drastiquement réduire ses effectifs. Pour preuve le groupe a augmenté son budget annuel "restructuration" de 75 millions de dollars, et s'attend désormais à ce qu'il atteigne environ 550 à 600 millions de dollars (463 à 505 millions d'euros).

Pour financer son plan de licenciement à proprement parler, la société prévoit une enveloppe de 235 millions de dollars (198 millions d'euros), dont 135 millions de dollars pour la résiliation des contrats et d'autres coûts de restructuration.

Selon Under Armour, la majorité des frais de restructuration restants seront dépensés d'ici la fin de son exercice.

En Europe, la marque a annoncé ce 11 septembre le développement d'un nouveau hub numérique basé dans son siège d'Amsterdam. Dans le cadre de la réorganisation mondiale d’Under Armour, cette ouverture et le développement de solutions digitales semble marquer un changement de poids dans la stratégie du groupe.

Sa direction souligne en effet qu'«aucun projet de réouverture [des] bureaux physiques à Manchester, Munich, Paris et Barcelone». Il n'est en revanche pas précisé s'il y aura des répercussions sur l'emploi ou si tous les employés de ces bureaux continuent à travailler à distance. Le groupe souligne qu'après de fortes ventes dans la zone EMEA au cours des dernières années, la transformation prévue «continuera à étendre la vision numérique d'Under Armour pour la gestion des comptes, soutiendra un avenir plus durable en réduisant les échantillons physiques à plusieurs endroits et offrira aux membres de l'équipe Under Armour de meilleures opportunités et un meilleur soutien ».

Ce nouveau hub numérique devrait donc être au centre de la stratégie commerciale du groupe pour l'ensemble des marchés européens.

Le groupe n'est pas le premier à opter pour ce concept de showroom centralisé. Tommy Hilfiger, déjà à Amsterdam, dispose d'un outil de ce type depuis 2015 et récemment le groupe OTB, avec Diesel ou Marni, ont annoncé le développement de ce type d'équipements.

La rédaction avec Reuters

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com