×
Publicités
Publié le
18 juil. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Une consommation plus sélective en mai, selon l'indicateur Kantar Worldpanel pour FashionMag Premium

Publié le
18 juil. 2013

Il était difficile de trouver le soleil durant le mois de mai. Au sens propre comme au figuré, la période a été particulièrement maussade dans l’univers textile. Selon Kantar Worldpanel, qui étudie ainsi la consommation habillement, chaussures, accessoires et linge de maison, la consommation est en recul de 10% en volume et de 3% en valeur. Et c’est peut-être là la seule touche positive. Les consommateurs, légèrement moins nombreux (60,6% des individus français de 15 ans et plus ont acheté au moins un article textile sur mai 2013 contre 61,2% en mai 2012), ont opté pour des produits au prix plus élevé: le prix moyen d’achat passe de 15 à 16,1 euros.


Les opérations de soldes et de promotions n’ont pas permis de réellement déstocker. KWP relève que les achats en soldes ou promotions et les achats en fond de rayon suivent la tendance négative du marché en volume. En revanche, si le fond de rayon connaît un recul de 7% en valeur, les consommateurs semblent avoir choisi des pièces plus chères en promotions et en soldes. La hausse en valeur de ces produits est de 7%.


Globalement, l’ensemble des rayons sont concernés par les baisses, hormis le linge de maison et le vêtement de dessus en valeur. Mais tous ressentent la chute du nombre d’articles achetés.
En ce qui concerne les réseaux de distribution, Internet, les hard discounters, la vente à distance mais aussi le circuit alimentaire sont les acteurs qui s’en sortent le mieux. Les plus touchés sont en revanche les chaînes de périphérie, les grands magasins et, dans une moindre mesure, les magasins de sport.



Méthodologie
En partenariat exclusif avec Kantar Worldpanel, FashionMag Premium publie tous les mois l’indicateur exclusif mensuel de la consommation française de produits d’équipement de la personne. Kantar Worldpanel mesure l’évolution de la consommation d’habillement à partir d’un panel de 10 700 individus, représentatifs de la population française de 15 ans et plus, qui déclarent chaque semaine leurs achats textiles. Il s’agit donc d’un panel consommateurs, ce qui le différencie de celui de l’Institut Français de la Mode, basé sur un panel distributeurs, établi sur la base des ventes en magasin.

L’univers d’analyse est celui des vêtements de dessus et dessous, du chaussant, des chaussures d’extérieur et d’intérieur, des accessoires ainsi que du linge de maison. Tous les circuits de distribution sont concernés: grands magasins, indépendants (enseignes de moins de quatre magasins), chaînes spécialisées de centre-ville et de périphérie, magasins de sport, magasins populaires, sites Internet et grandes et moyennes surfaces alimentaires (hard-discount compris). Tous les mois sont ainsi mesurés l’évolution des ventes en valeur et volume, le taux de pénétration, le budget moyen, le prix moyen d’achat, la fréquence d’achat et le panier moyen en volume. Une série de chiffres clés qui aboutissent à une photographie précise du marché.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com