×
Publicités
Publié le
22 sept. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Uniqlo : une première veste fabriquée à partir de doudounes usagées

Publié le
22 sept. 2020

Uniqlo s'engage sur le chemin de la circularité. La chaîne de mode japonaise dévoile l'initiative Re.Uniqlo, qui a pour but de donner une seconde vie aux vêtements usagés. Elle se concrétise cette saison par la commercialisation d'une doudoune en duvet recyclé, issu de 620.000 doudounes récoltées depuis un an dans ses magasins nippons. Les plumes et le duvet de ces vestes usagées en ont été extraits, nettoyés et réutilisés.


L'initiative Re.Uniqlo débute avec une doudoune en duvet recyclé. - Uniqlo


Cette nouvelle doudoune pour homme et femme, qui se décline en quatre coloris, a été imaginée par le centre R&D de la marque situé à Paris et piloté par le créateur Christophe Lemaire. Elle sera mise en vente à partir du 9 novembre prochain au prix de 79,90 euros, dans une sélection de points de vente Uniqlo et sur son site marchand.

La récolte de doudounes usagées, débutée l'an dernier au Japon, s'étend également cet automne à tous les marchés d'Uniqlo par le biais d'une collecte généralisée de produits à base de duvet. Rappelons que la chaîne a lancé le principe de collecte de vêtements en 2006, en premier lieu pour leur donner une seconde vie en les donnant à des associations. C'est par le biais de son partenariat de longue date avec l'industriel Toray qu'Uniqlo se penche depuis 2019 sur la possibilité du "recyclage de produit à produit".

La fabrication de nouveaux vêtements à partir d'articles usagés ne se cantonnera pas aux doudounes. La ligne Re.Uniqlo proposera ainsi "des vêtements plus durables en utilisant davantage de matériaux recyclés et moins de ressources dans son processus de production", annonce la marque du groupe Fast Retailing.

Chahuté par la crise sanitaire, le géant nippon de l'habillement a une nouvelle fois revu ses prévisions annuelles à la baisse en juillet. Pour son exercice 2019/20, il table sur un bénéfice net en chute de 47,7%, à 85 milliards de yens (700 millions d’euros), et un repli des ventes atteignant -13%, à 1.990 milliards de yens (16,36 milliards d’euros).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com