×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
30 mai 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Urban Outfitters: des ventes records emmenées par un fort rebond européen

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
30 mai 2022

Urban Outfitters a publié mardi ses résultats trimestriels. Et il y a de quoi se réjouir: au premier trimestre, les ventes nettes de l’enseigne ont bondi de 13% grâce à une croissance à deux chiffres des ventes retail en comparable. Malgré tout, l’inflation et les coûts d’exploitation grignotent les bénéfices.



Au premier trimestre clôturé le 30avril, les ventes nettes gagnent 13,4% à 1,05milliard de dollars, un record pour l’entreprise - Urban Outfitters


Basée à Philadelphie, l’entreprise a vu ses ventes nettes augmenter de 13,4% à 1,05 milliard de dollars (980 millions d’euros) au premier trimestre clôturé le 30 avril, marquant un record historique. Pour le retail, les ventes nettes totales sont en progression de 12% ou 11% en comparable, légèrement tirées vers le bas par une baisse d’environ 5% des ventes issues du digital.

Par marque, les ventes retail en comparable bondissent de 18% chez Anthropologie Group et de 15% chez Free People Group ; chez Urban Outfitters, elles n’augmentent que de 1%. Les ventes nettes issues du wholesale, elles, augmentent de 6%, à 66 millions de dollars notamment grâce à une augmentation de 9% chez Free People Group. La plateforme Nuuly, dont la base d’abonnés s’est largement étoffée, augmente ses ventes de 15 millions de dollars (14,07 millions d’euros) pour atteindre près de 23 millions sur le trimestre.

“Nous avons le plaisir d’annoncer un record de ventes au premier trimestre, grâce à une augmentation de 11% de nos ventes comparables issues du retail“, se félicite Richard Hayne, le PDG du groupe.La direction du groupe précise, dans une présentation aux analystes financiers, que cette croissance est notamment portée par une progression de 35% de ses ventes retail en Europe et dans le reste du monde à 115 millions de dollars, du fait de comparaisons favorables par rapport à 2021. En Amérique du Nord toutefois, le groupe progresse de 8% à 811 millions de dollars.


“Nous pensons que l'environnement macroéconomique, en particulier en Amérique du Nord, a un impact considérable sur la marque et le consommateur UO. Avec des taux d'inflation jamais vus depuis plus de 40 ans et des billions de dollars de fonds de relance de l'année précédente, le client UO d'Amérique du Nord est confronté à un défi unique. Bien que nous sachions que l'environnement macroéconomique pour le client Urban peut rester difficile pendant un certain temps, nous savons également que nous pouvons mieux exécuter notre stratégie", a expliqué Franck Conforti, directeur des opérations du groupe.

Et en effet, le bénéfice net trimestriel de l’entreprise est tombé à 32 millions de dollars (30,01 millions d’euros) ou 0,33 dollar (0,31 euro par action), contre 53 millions de dollars (49,71 millions d’euros) ou 0,54 dollar (0,51 euro) à la même période l’an dernier.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com