VF Corp dépasse la barre des 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires

Tout un symbole pour le groupe américain. Ce dernier a franchi en 2012 la barre symbolique des 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires, frôlant d’ailleurs davantage les 11. Une performance imputable à sa politique d’acquisitions. La dernière en date et non des moindres, celle de Timberland. Ainsi, en 2012, VF a vu ses ventes bondir de 15% à 10,9 milliards de dollars soit environ 8,1 milliards d’euros.

The North Face au dernier salon Ispo de Munich. (Photo Juan Pablo de la Cruz Gutierrez)
L’acquisition de Timberland en 2011 à elle seule a représenté 907 millions de ventes supplémentaires, soit plus de la moitié de la croissance. Mais VF s’en sort relativement bien. Exceptée la division Contemporary Brands, qui est en baisse en raison notamment de la cession de John Varvatos, toutes les divisions sont en hausse au quatrième trimestre.

D’octobre à décembre, l’Outdoor & Action Sports a vu ses ventes progresser de 6% à 1,7 milliard de dollars. The North Face et Vans ont réalisé des hausses respectives de 4 et de 21%. Timberland à peine acquis est toutefois en baisse avec -4% en raison des contre-performances enregistrées en Amérique et en Europe.

La division Jeanswear (Lee et Wrangler), a progressé de 4% à taux de change constant. Mais, là encore le Vieux Continent est à la peine. Le Sportswear (Nautica, Kipling) a vu ses ventes bondir de 15%.

Les ventes internationales, qui pèsent 37% de l’activité du groupe, ont progressé de 7% avec +11% en Asie, +10% en Amérique et +5% en Europe. "Nous sommes confiants d’être le groupe le mieux positionné du secteur", s’est félicité le patron de VF, Eric Wiseman.

Toujours sur ce quatrième trimestre, la marge brute est passée de 45,2% en 2011 à 47,4% cette fois-ci. Le résultat d'exploitation a augmenté de 28%, à 457 millions de dollars. Enfin, le bénéficie net a crû de 32% à 344 millions de dollars.

Sur l'année complète, la marge brute s'est affichée à 46,5%, contre 45,8% en 2011. Le résultat d'exploitation a crû de 17%, à 1,5 milliard de dollars. Enfin, le bénéfice net a lui connu une augmentation de 18%, à 1,1 milliard de dollars.

Pour 2013, la direction table sur une hausse des ventes de l’ordre de 6% pour atteindre les 11,5 milliards de dollars. Seule la division Outdoor & Action Sports devrait connaître une croissance à deux chiffres.

VF table sur une augmentation des ventes de 10% à l'international au point que celles-ci puissent atteindre 38% du chiffre d'affaires total. Il envisage même une croissance des ventes en Europe malgré la crise. Mais à un chiffre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

SportBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER