VFB Lingerie : Jean-Jacques Sebbag prend la présidence

Le nom du nouveau président de VFB Lingerie vient d’être annoncé par le fonds Perceva, auquel le groupe français est adossé. C’est Jean-Jacques Sebbag qui a été choisi pour remplacer Joëlle Pellegrin, devenue présidente-directrice générale de La Fée Maraboutée en janvier dernier.
 

Jean-Jacques Sebbag est le nouveau PDG de VFB Lingerie - VFB Lingerie

Fort d’un parcours tourné vers l’univers du luxe, il a d’abord occupé différents postes au sein du groupe suisse Richemont, où il a notamment exercé la fonction de directeur international de la marque Lancel à partir de 2003 avant de devenir le directeur général Europe de l’Ouest pour la maison Alfred Dunhill en 2007. En 2011, il est nommé directeur général de Swarovski France avant de devenir en 2015 vice-président senior pour le marché nord-américain.
 
« L’arrivée de Jean-Jacques Sebbag vient renforcer et accélérer le redéploiement de VFB, permettant à ses équipes de bénéficier de son expertise de management et de développement acquise au sein de maisons référentes confrontées chaque jour à des environnements domestiques et internationaux compétitifs », déclare par voie de communiqué Franck Kelif, directeur général du fonds Perceva.
 
Les tâches qui attendent Jean-Jacques Sebbag chez VFB Lingerie sont nombreuses. Avec un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros en 2017, 250 salariés répartis entre les sièges français et espagnol, 2 500 points de vente et sept boutiques en propre installées en Europe, c'est en tout sur sept marques aux profils différents que le nouveau président du groupe devra veiller. Vanity Fair, Variance, Lou, Bestform, Cherry Beach, Gemma et Belcor devraient d’ailleurs être rassemblées pour la première fois d’ici décembre au sein d’un tout nouveau concept de vente au Koweït, avant d’essaimer au Moyen-Orient et dans le reste du monde puisque 15 boutiques de ce type sont prévues d’ici à 2020.
 
En parallèle, VFB Lingerie a décidé de déployer sa distribution française en grandes surfaces dans les pays d’Europe de l’Est. Le premier à tester ce modèle est la Pologne où Besform et Variance sont depuis janvier 2018 disponibles dans des magasins Auchan, Leclerc et Carrefour. Quatre nouveaux pays sont pressentis pour accueillir à leur tour ces marques dans leurs hypermarchés. En France, le groupe de lingerie a noué en mars 2018 un partenariat avec 50 Monoprix où les marques Variance, Gemma et Lou sont vendues avec des lignes exclusives et des coloris imaginés pour l’enseigne.
 
Dernier chantier de taille pour le groupe : le digital. Après avoir retravaillé les différents e-shops de ses marques, il veut asseoir sa place sur les sites multimarques. Déjà présent sur les marketplaces La Redoute et Lemon Curve, VFB Lingerie arrivera sur Zalando à partir de juillet 2018 et aimerait en intégrer une vingtaine d’autres, comme par exemple Asos, avec ses marques Variance et Besform.

Côté plus premium, Lou et surtout Vanity Fair sont davantage tournées vers des politiques de vente en grands magasins, voire en flagship pour la seconde, qui devait notamment ouvrir un flagship cette année à Londres.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

LingerieNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER