×
Publié le
15 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Valentino confie la direction des ressources humaines à Rosa Santamaria Maurizio

Publié le
15 oct. 2020

Valentino poursuit avec le remaniement radical de son top-management. La griffe de luxe italienne, détenue depuis 2012 par la société d’investissements Mayhoola, propriété de la famille royale du Qatar, annonce cette fois la nomination de Rosa Santamaria Maurizio en tant que directrice des ressources humaines. Elle succède à Cristina Baruzzi, qui occupait ce poste depuis huit ans.


Rosa Santamaria Maurizio - Valentino


Rosa Santamaria Maurizio entrera en fonction à compter du 19 octobre et rendra compte directement à Jacopo Venturini, le nouveau CEO, arrivé à la tête de la maison en juin dernier. Contrairement à son prédécesseur, son rôle sera élargi. Elle aura la responsabilité globale stratégique et managériale de la fonction "Ressources humaines & Académie".
Son objectif sera "d’esquisser un nouveau parcours d’entreprise stratégique et de donner une nouvelle impulsion globale au changement - à la fois organisationnel et culturel - que la maison est en train de vivre ces derniers mois", indique cette dernière dans un communiqué.

"Sa contribution et son expérience seront orientées vers le renforcement de la centralité du capital humain et la création et la diffusion d'une culture centrée sur les employés, destinée à grandir et évoluer avec l'approche centrée sur le client actuellement mise en œuvre vers la communauté Valentino", précise la griffe, en ajoutant que Rosa Santamaria Maurizio aura pour mission aussi "de renforcer la valeur de la maison en tant qu’employeur de référence".  

La manager affiche une expérience de vingt ans dans les ressources humaines, acquise principalement chez American Express, qu’elle a rejoint en 2006 pour devenir DRH Italie en 2012 et se retrouver promue l’année suivante vice-présidente DRH pour l'Italie, l'Espagne, les pays nordiques, les Pays-Bas, la Belgique et la Turquie.

Avant American Express, elle a travaillé pour l’entreprise pharmaceutique Bristol Myers Squibb et pour le cabinet d’audit Ernst & Young, en tant que consultante pour des entreprises telles que Carrefour, Poste Italiane et Banca Intesa.
 
Le mois dernier, Valentino, dont la direction artistique est pilotée par Pierpaolo Piccioli, a placé Laurent Bergamo à la tête des Amériques et Simone Bertolini à la direction du Moyen-Orient. Récemment la griffe a créé aussi les rôles de directeur commercial monde, où évolue Marco Giacometti, et de directeur de marque confié à Alessio Vannetti (ex-Gucci).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com