×
Publicités
Publié le
21 mars 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Valentino récupère en 2021 son niveau d’avant pandémie

Publié le
21 mars 2022

Après une année 2020 fortement impactée par la pandémie liée au Covid-19, Valentino retrouve des couleurs en 2021. La maison de luxe italienne annonce avoir renoué avec les bénéfices l’an dernier, alors qu’elle avait accusé une perte nette de 127 millions d’euros en 2020. "Le résultat net et le résultat d’exploitation (Ebit) s’inscrivent tous deux en hausse par rapport à 2019", indique la griffe, expliquant ne pouvoir communiquer ces chiffres pour l'heure, le bilan n'ayant pas encore été approuvé.


La dernière collection de prêt-à-porter dévoilée à Paris en mars - Valentino

 
Son chiffre d’affaires s’élève en 2021 à 1,231 milliard d’euros, bondissant de 39,5% par rapport à 2020. La croissance a été de 41% à taux de change constant et de 3% par rapport à 2019. Sur le seul quatrième trimestre, les ventes ont augmenté de 11% par rapport au dernier trimestre 2019 et de 29% dans le seul réseau de distribution au détail. "Décembre 2021 a été le mois le plus performant de l’histoire de la maison romaine", souligne cette dernière dans un communiqué.
 
Cette très positive fin d’année s’explique par la montée des ventes à prix plein, par le renforcement d’un service de conciergerie personnalisé, y compris en ligne, permettant au client de vivre une expérience sur-mesure, mais aussi et surtout par le repositionnement vers le très haut de gamme entrepris depuis deux ans par le directeur général (CEO) Jacopo Venturini. La marque continuant parallèlement d’élargir sa clientèle vers les générations les plus jeunes. Europe, Amérique du Nord et Moyen-Orient ont enregistré les taux de croissance les plus élevés.

Le poids du canal retail s’avère de plus en plus important, atteignant 57% des ventes totales. "L’objectif à terme est d’arriver à 70% d’ici à 2024-2025", nous précise la maison, qui est présente dans 100 pays à travers plus de 200 magasins en propre. En 2021, elle a inauguré 15 nouveaux points de vente et pour 2022, elle mise sur 21 nouvelles ouvertures, en particulier en Chine et en Asie, mais aussi en Europe. 
 
Le site marchand de Valentino a plus que doublé d’ampleur, passant de 5% des ventes retail en 2019 à 16% deux ans plus tard. Les ventes en ligne ont enregistré une hausse à deux chiffres par rapport à 2020 et à trois chiffres par rapport à 2019. Une progression qui a poussé le groupe, détenu par le fonds d'investissement qatari Mayhoola, à reprendre le contrôle en interne de son e-commerce, géré jusqu’à là par Yoox Net-a-Porter. La transition vient de démarrer en février, apprend-on de la maison.
 
Parallèlement, la part des ventes en gros a été réduite et rationalisée (41% des ventes totales), Valentino comptant plus de 1.600 clients multimarques dans le monde.
 
Les ventes de Valentino ont été tirées l’an dernier principalement par les accessoires, qui représentent 66% de l’ensemble des revenus, le prêt-à-porter pesant 32% et les autres catégories 2%. En particulier, l’activité parfums et beauté, gérée en licence par L’Oréal, a vu ses ventes s’envoler de 97% en 2021

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com