×
Publicités

Van de Velde : les ventes de nouveau en baisse au premier semestre 2019

Auteur :
Publié le
today 2 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Van de Velde connaît une nouvelle baisse de son chiffre d’affaires, dans la lignée de celle de 2018. Le groupe de lingerie belge a vu ses ventes en base comparable passer de 114,2 millions d’euros à 112,8 millions d’euros pour le premier semestre 2019, soit un recul de 1,2 %. A taux de change constant, le décrochage est de 1,8 %.
 

La collection automne-hiver 2019/20 de Marie Jo - Marie Jo


Le propriétaire de Marie Jo, Andres Sardà et PrimaDonna attribue ce résultat à la chute des ventes au détail sur la période, qui reculent de 8,8 % à taux de change constant. C’est aux Etats-Unis qu’elles sont le plus impactées, et diminuent de 9,1%, tandis qu’en Europe, la baisse s'établit à 5,6 %. En tout, Van de Velde dispose de 59 boutiques en propre, les chaînes Rigby & Peller et Lincherie, que l’on retrouve en Allemagne, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et aux Etats-Unis.
 
L’Ebitda de Van de Velde, de son côté, connaît une hausse de 2,8 % et s’établit à 29,3 millions d’euros. L’entreprise, qui a depuis janvier 2019 une nouvelle dirigeante en la personne de Marleen Vaesen, a poursuivi ses efforts d’investissement pour développer sa plateforme e-commerce.

Pour ce premier semestre 2019, ce sont quelque 3 millions d’euros en fonds propres qui ont été consacrés à l’innovation et au renouvellement de l’existant. En 2018, sur la même période, Van de Velde investissait 7,7 millions d’euros. Enfin, sur les six premiers mois de l’année, le bénéfice net du groupe de lingerie recule de 8,3 %, à 13,8 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com