×
5 471
Fashion Jobs
Publicités

VBS ouvre une seconde boutique-barbier dans le Sentier

Publié le
today 10 déc. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En 2015, Franck Gauthé (ex-vendeur chez Merci) et Nissad Golampeer ouvraient une première adresse VBS (96, rue du Faubourg Poissonnière) en plein mouvement hipster, et combinaient barbier et magasin de prêt-à-porter. Un concept hybride déjà vu outre-Atlantique et testé à Paris pour la première fois.


L'espace barbier de VBS Barber & Shop


Quatre ans plus tard, VBS s’agrandit et ouvre une nouvelle adresse au cœur du Sentier. Situé au 115, rue d’Aboukir, au fond d’une cour, l’espace occupe une surface totale de 130 mètres carrés, la partie barbier occupant 30 mètres carrés, le reste étant consacré au concept-store VBS.
 
"Notre concept s’est rodé pendant quatre années, explique le cofondateur Franck Gauthé, la partie barbier représentant 30 % de notre activité, nous avons souhaité prolonger l’essai autour d'un espace plus central et plus grand. VBS Sentier permet de franchir un nouveau cap, d’ouvrir notre offre aux touristes (plus de 50 % de la clientèle) et de figurer au cœur d’un quartier en pleine ébullition."

Partie concept-store, si l’offre du prêt-à-porter cible toujours le streetwear comme le workwear, VBS affine une sélection voulue "plus pointue et plus niche" au fil des saisons. Au total : une trentaine de marques représentées, des françaises et made in France à l’instar de Vetra, Arpenteur ou De Bonne Facture, des japonaises aussi dont la marque de denim Nimude ou les sacs à dos Master-Piece, les vestes en toile italienne enduite Mannifattura Ceccarelli, et les vestiaires anglo-saxons d’Universal Works, Alden ou Private White V.C.


VBS, le Shop


Outre la partie lifestyle plus étoffée qu’au Faubourg Poissonnière, et qui rassemble objets de décoration, accessoires, beaux livres, maroquinerie et papeterie, VBS annonce le lancement de sa première ligne en propre.
 
Baptisée « The Coolest Man You Know », la ligne souhaite proposer une série de basiques du vestiaire masculin : "Nous ne sommes pas des dictateurs du style et n’érigeons aucune règle sur comment porter nos collections, explique Franck Gauthé. Nous souhaitons simplement proposer de beaux vêtements, des pièces de qualité et intemporelles, à l’image des pulls en soie et laine mérinos, des écharpes et pulls en cachemire ou des chemises en flanelle, l’ensemble fabriqué en Italie dans une petite usine familiale."  
 
Prévue début 2020, la ligne VBS devrait donner naissance à quelques collections capsules en 2020, comme avec la marque française de vêtements de travail Vetra ou le créateur Marcel Lassance, aussi à la tête de la sélection masculine du magasin Merci. 


VBS Barber & Shop côté cour


Enfin, les créateurs de VBS devraient sortir en 2020 leur première ligne de cosmétiques pour homme, un projet sur lequel ils travaillent depuis trois ans. 
 
Lancés seuls, les deux entrepreneurs ont récemment refusé le développement de leur enseigne en franchise : "On aime prendre le temps et rester indépendants". Ce qui ne les empêche pas de réfléchir à des propositions de partenariats pour le développement de nouveaux magasins au Japon. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com