Ventilo repris par les propriétaires de Majestic Filatures

Ventilo, c'est une histoire de prêt-à-porter féminin de plus de quarante ans qui connaît un rebondissement de taille en 2016. La marque fondée par les frères Armand et Jacques Bouaziz en 1972 avait été placée en redressement judiciaire au début de l'année 2015. Faute d'embellie, le tribunal de commerce a tranché un an plus tard pour une reprise partielle des actifs de Ventilo par les propriétaires de la marque de maille haut de gamme Majestic Filatures.


L'un des fiefs de la marque, ici rue du Louvre - Ventilo.

L'autre offre présentée devant le tribunal avait été formulée par les fondateurs eux-mêmes, épaulés par les frères Bensimon, qui, malgré un appel de la décision, ne font donc plus partie des futurs projets de la marque. Des projets encore à dessiner, puisque les repreneurs de Ventilo ont commencé par mettre la griffe en pause. « Le temps de trouver la bonne personne pour relancer Ventilo », affirme Roland Chelly qui est donc parti à la recherche d'un créatif pour donner un nouveau visage à la marque.

Une cinquantaine de personnes sur les 80 qui officiaient jusqu'alors pour Ventilo faisait partie de cette offre de reprise. En attendant, si les activités ont vocation à rester bien distinctes avec leurs propres équipes, Majestic va profiter de la reprise de Ventilo. Dans la douzaine de baux de boutiques repris par les nouveaux propriétaires, une majorité va rapidement passer sous l'enseigne de la griffe de maille haut de gamme.

Quatre unités parisiennes, puis probablement celles de Luxembourg et Londres, vont notamment être transformées en boutiques Majestic avant même la fin de l'année, tandis que les autres poursuivront la liquidation des stocks Ventilo.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER