×
7 054
Fashion Jobs

Versace investit la Borsa de Milan, avec son style, pas des actions

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
today 23 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Versace a investi la place boursière de Milan vendredi soir, mais pour un défilé, pas pour émettre des titres.

La famille Versace a vendu la maison de mode de luxe qui porte son nom au groupe américain Capri en septembre dernier, pour 2,1 milliards de dollars. Ce vendredi soir, pour Milano Moda Donna, Donatella a présenté un défilé épique et libérateur, son premier dans la capitale italienne de la mode depuis le rachat.


Versace - Prêt-à-porter féminin - Automne-hiver 2019-20 - Milan - Photo: Camera Nazionale della Moda Italiana


Cela fait plus de dix ans que personne n’a échangé d’actions dans le Palazzo Mezzanotte, mais cette collection était haute en couleur, avec des tonnes de peps de la part de la créatrice Donatella.

Pleine de références aux codes de la maison – des têtes de Méduse aux épingles à nourrice coquines – et avec deux générations de super tops sur le podium, Donatella a livré une performance fantastique dans un défilé qui regorgeait de pièces ultra-vendeuses.

Bella et Gigi Hadid, Kendall Jenner et Edie Campbell incarnaient les petites nouvelles, tandis que Stephanie Seymour et Shalom Seymour faisaient figure de vétéranes.

Il ne manquait qu’un seul visage, celui d’Amber Valletta : et elle était assise devant le sinueux podium, au premier rang, composé de tabourets en forme de tubes décorés avec la Méduse.

« Le luxe face au grunge : du grunge, mais avec du style. Du grunge pour des gens qui font du sport et sont en forme. Des jacquards stratifiés. Des pièces très travaillées. De la perfection sur le fil du rasoir, du grunge très pointu, très couture », a expliqué Donatella de son emblématique voix grave, lors d’une avant-première organisée pour une dizaine de rédacteurs locaux et internationaux avant le défilé.


Versace - Prêt-à-porter féminin - Automne-hiver 2019-20 - Milan - Photo: Camera Nazionale della Moda Italiana

 
Il y avait des trenchs avec des manches en soie imprimées Empire Romain, des robes en maille orange amère à la coupe parfaite, complétées par des soutiens-gorge SM en satin, ou encore des parkas dans un assemblage de chevrons et d’imprimés héroïques maison, portées sur un formidable nouveau tee-shirt Donatella décoré d’une image extraite du shooting photo réalisé pour la maison par Richard Avedon.

« Richard a fait les photos pour plus de 30 campagnes de la maison et c’était très généreux de la part de sa fondation de nous autoriser à utiliser cette image. Et puis j’adore l’idée d’un logo qui dit Avedon pour Versace ! » a déclaré la bombe blonde de la création.

Ce grunge chic s’exprimait dans des pulls vert citron criblés de trous et associés à des kilts en imitation crocodile ou encore des jupes fendues en tartan de laine surmontées par des tricots moulants – aux bords effilochés – parachevés par de multiples babioles, broches et pendentifs en or. Des collants coquins à médaillons et un perfecto divin, dont le cuir semblait avoir été repassé.

Un moment ultra-coloré : sur l’une des silhouettes, il y avait des collants jaune canari, une robe cocktail à imprimé ciel turquoise, un manteau matelassé à carreaux roses et verts et un bonnet fuchsia. Et très sensuel aussi, avec des robes du soir et des fourreaux en velours moiré, des looks de stars de cinéma pour fans de Versace.

Les mannequins ont défilé sous une épingle à nourrice dorée géante et l’invitation était une véritable boîte d’épingles. Le défilé, la collection et les accessoires – un fabuleux amoncellement d’or et de cristaux – étaient extrêmement réussis.


Versace - Prêt-à-porter féminin - Automne-hiver 2019-20 - Milan - Photo: Camera Nazionale della Moda Italiana


Et John Idol, le PDG de Capri, qui possède également Michael Kors et Jimmy Choo, était là pour profiter du moment.

« Je suis le plus heureux du monde. C’était un défilé fantastique de la part de Donatella et John est un formidable partenaire. La vie est belle », a-t-il déclaré, tapotant le bras du PDG britannique de la maison Versace, John Akeroyd.

En un mot, voilà une acquisition qui semble en route vers une belle réussite.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com