×
Publicités
Publié le
26 févr. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vetements se lance à Paris

Publié le
26 févr. 2014

La semaine des créateurs de Paris verra ce week-end débuter une nouvelle marque française répondant au nom de Vetements. Derrière la griffe, on trouve un collectif européen de créateurs aux parcours déjà bien remplis et aux formations de pointe: une Française formée au studio Berçot, deux anciens élèves de l’Académie d’Anvers et une diplômée de l’université des arts appliqués de Vienne en Autriche. Leurs CV incluent aussi des passages aux studio Balenciaga, Céline et Margiela. Le ton est donné.


L’influence de Maison Martin Margiela se ressent d'ailleurs aujourd'hui dans le penchant de Vetements pour les détails surréalistes, comme dans le talon-briquet (photo ci-dessus) des bottes réalisées par la maison italienne Aperlaï, ou les manches aux volumes exagérés de certaines vestes et manteaux. Le fabricant français Gerbe a participé à cette collection en produisant en co-branding une série de body-collants versatiles, tout comme Agnelle qui appose son savoir-faire pour une série de gants.

Extrait du mood board de la première collection Vetements


"Nous proposons des pièces de la garde-robe que nous aimerions porter au quotidien et que nous ne trouvons pas en boutique, ou du moins pas exécutés de façon suffisamment durable avec des matériaux de qualité", explique le collectif basé à Paris.

Mais qui dit basique ne dit pas forcément banal: les épais sweatshirts sont allongés à l’excès et deviennent des robes au fit envoûtant et les patrons des jupes plissées sont déconstruits, créant des volumes accidentels inédits lorsqu'en mouvement. On trouve aussi un large programme de mailles, de cuirs nappa et du denim en version patchwork sur un pantalon à taille haute.

"L'idée, c'est que les pièces de cette saison puissent fonctionner entre elles sans nécessairement obéir à un look précis, expliquent les jeunes designers. On pourra également mixer des éléments de cette collection avec les modèles des collections suivantes". La palette de couleurs est essentiellement sombre (noir, marine, anthracite, bordeaux et beige) mais se risque aussi aux tonalités métalliques avec le lurex argenté de certaines chemises.

L'homme aussi aura un jour son Vetements (sans circonflexe pour des raisons de trademark, ndr), mais pas avant quelques saisons. Et à en juger par la qualité de cette première proposition womenswear, Vetements devrait facilement trouver chaussure à son pied.


Showroom Vetements
Du 28 février au 6 mars
77, rue Charlot (Paris IIIe)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com