×
6 178
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
4 août 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

VF Corp fait mieux que prévu au premier trimestre

Publié le
4 août 2021

Comme Capri Holdings, autre poids lourd de la mode américaine, VF Corp voit ses ventes bondir entre avril et juin 2021, et relève ses perspectives annuelles. Le groupe, qui détient entre autres Timberland, Vans et The Norh Face, a doublé ses ventes qui ont atteint 2,19 milliards de dollars (1,85 milliard d’euros) au 1er trimestre de son exercice fiscal 2021-22 clos le 3 juillet, alors que les analystes tablaient sur 2,17 milliards.
 

Vans a vu ses vente bondir de 110% au premier trimestre - Instagram: @vans


Les ventes ont grimpé de 104% (+96% à taux de change constant) par rapport au premier trimestre de l’an dernier. En excluant les acquisitions -VF Corp s’est emparé de la marque de streetwear Supreme fin 2020-, la croissance aurait été de 90%, indique dans un communiqué la société, qui a par ailleurs vendu en avril neuf de ses marques de vêtements de travail. Cette dernière retrouve son niveau pré-Covid, s’approchant des 2,27 milliards réalisés au premier trimestre de son exercice 2019-20, s’inscrivant en recul de 3,5% sur deux ans.
 
En particulier, Vans s’est illustrée comme étant la marque la plus performante sur ce trimestre avec des ventes en hausse de 110%. Le chiffre d’affaires de The North Face a augmenté de 93%, tandis que celui de Timberland de 70%.

Sur les trois premiers mois de son exercice fiscal en cours, le groupe a dégagé un bénéfice net de 324 millions de dollars contre une perte de 285 millions lors de la même période un an plus tôt et un bénéfice de 49 millions il y a deux ans. "Nos équipes ont réalisé un premier trimestre exceptionnel, ramenant VF à ses niveaux de ventes d'avant la pandémie tout en générant un retour aux bénéfices supérieur à nos attentes", a commenté le PDG Steve Rendle.
 
"Nous continuons d'observer une dynamique globale dans l'ensemble du portefeuille, entraînant une hausse de nos perspectives pour l'exercice 2022 pour chacune de nos plus grandes marques. Bien que le premier trimestre ne représente qu'une petite partie de l'ensemble de l'année, ce bon départ renforce ma confiance en notre capacité à accélérer la croissance tout au long de l'exercice 2022 et au-delà", a-t-il poursuivi, tout en rappelant que "l'environnement à court terme reste quelque peu assombri par des résurgences du virus en Asie du Sud-Est, des incertitudes dans d'autres régions provoquées par l'impact de nouveaux variants et de nouvelles pressions sur la chaîne d'approvisionnement mondiale".
 
Du point de vue géographique, le groupe a enregistré une forte reprise sur son marché domestique (+107%) ainsi que dans la région EMEA (+126%), tandis qu’en Asie-Pacifique, ses ventes ont progressé de 32% (+19% en Grande Chine et +23% dans la Chine continentale).
 
Pour l'ensemble de l'année, VF Corp a relevé ses prévisions, tablant désormais sur un chiffre d'affaires d'au moins 12 milliards de dollars contre 11,8 milliards attendus initialement, et sur une croissance de 30%. Le groupe vise notamment un chiffre d’affaires de 600 millions de dollars pour sa nouvelle marque Supreme.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com