×
7 053
Fashion Jobs

VF Corp : une année 2019 en hausse de 12 %, toujours grâce à Vans et The North Face

Publié le
today 22 mai 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

VF Corp vient de publier ses résultats pour l’année 2019, clos en mars, et plus que jamais, il est nécessaire de faire la part des chiffres dans ce groupe en mouvement (acquisition d’Altra, cession de Reef et indépendance du pôle denim, Kontoor Brands).


House of Vans à Berlin en avril : la marque reste le leader du groupe VF - DR


Ainsi, il affiche 11,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires sur l’année fiscale 2019, en progression de 12 %. En dehors des cessions et acquisitions, ces ventes ont augmenté de 7 %. Sans Kontoor Brands (Lee, Wrangler, Rock & Republic), sa division jeans qui doit prendre son indépendance ce mois-ci, cette croissance s’élève à 10 %. Le produit d’exploitation ajusté, lui, a gagné 18 %, pour atteindre près de 1,9 milliard de dollars. Dans Kontoor, Wrangler enregistre 1 % de recul des ventes et Lee se replie de 7 % par rapport à l'année précédente.

Vans reste le fer de lance du groupe avec une croissance à 24 %. Un dynamisme porté par les marchés du continent américain (hors Etats-Unis à +30 %) et de l’Asie-Pacifique (+25 %) tandis que l’EMEA ne progresse « que » de 10 %. The North Face demeure la deuxième marque phare de VF. La griffe d’outdoor gagne 9 % de chiffre d’affaires. Un chiffre porté par les 13 % d’augmentation de l’Asie-Pacifique et les +11 % de l’EMEA tandis que les marchés du continent américain hors Etats-Unis affichent +8 %.

En revanche, les chiffres de Timberland sont un peu à la peine avec une stabilité sur l’année et une hausse de 2 % à taux de change constant. La griffe connue pour sa Yellow Boot est à -2 % à la fois en Asie-Pacifique et dans la zone EMEA, tandis que ses ventes gagnent 4 % sur les marchés du continent américain hors Etats-Unis.


The North Face conserve une bonne croissance en 2019 - DR


Le groupe a également publié les résultats de son quatrième trimestre 2019, en hausse de 6 %, à 3,2 milliards de dollars. Au cours de cette période, close fin mars, le résultat d’exploitation ajusté est de 313 millions de dollars, en baisse de 5 %, mais si l’on enlève Kontoor Brands, le résultat d’exploitation reprend des couleurs à +3 %.

Enfin, le géant américain a dévoilé ses perspectives pour le prochain exercice 2020. Il s’attend à un chiffre d’affaires entre 11,7 et 11,8 milliards de dollars (sans Kontoor Brands). Ces prévisions comptent sur les bons résultats (hors impact des acquisitions et cessions sauf Kontoor Brands) de l’Asie-Pacifique, à +12 à 14 % de chiffre d’affaires tandis que les ventes sur le continent américain hors Etats-Unis devraient atteindre +2 à 4 %, et en Europe +1 à 3 %. Quant à la vente directe dans le réseau de magasins, elle devrait croître de 9 à 11 %, dont 25 % sur le digital.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com