×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
30 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

VF Corp vise le zéro déchet dans ses centres de distribution d'ici la fin 2021

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
30 oct. 2021

VF Corporation, la société mère de Vans et de The North Face basée à Denver, dans l'État américain du Colorado, a publié son quatrième rapport annuel "Made for Change" qui détaille ses pratiques durables et responsables. Parmi ses objectifs à court terme, le groupe souhaite parvenir au "zéro déchet" dans tous ses centres de distribution d'ici la fin de l'année.


VF Corp vise le zéro déchet dans ses centres de distribution d'ici la fin 2021 - Instagram: @vans

 
72% des centres de distribution de VF Corp sont actuellement certifiés "zéro déchet", ce qui implique qu'au moins 95% de leurs déchets suivent un autre chemin que celui de la décharge. L'entreprise vise désormais les 100% d'ici la fin de l'année 2021.

À plus long terme, le groupe souhaite s'attaquer à la question de la consommation d'énergie dans ses installations. Actuellement, 29% de l'électricité utilisée par VF provient de sources renouvelables, mais l'entreprise dit vouloir porter ce pourcentage à 100% d'ici 2025.

Du côté de ses produits, VF rappelle que 75% du coton acheté par le groupe en 2020 était cultivé aux États-Unis, en Australie ou dans le cadre d'un programme de développement durable. Là encore, le groupe entend porter ce chiffre à 100% d'ici 2025, date à laquelle il entend également avoir éliminé tous les emballages plastiques à usage unique de ses commandes.

En outre, après avoir achevé la cartographie d'approvisionnement de tous les cuirs et cotons utilisés par ses marques, VF cherche maintenant à garantir l'origine éthique de cinq de ses matières principales tout au long de la chaîne d'approvisionnement d'ici 2027.

Concernant ses employés, VF dit vouloir atteindre l'équité salariale avant 2024 en évaluant et en résolvant les écarts de rémunération identifiés pour les salariés, les athlètes sponsorisés et les influenceurs dans toute l'entreprise.

"VF s'engage concrètement en faveur du progrès dans les secteurs de l'habillement et de la chaussure (...). Nous sommes fiers du travail accompli à ce jour; nous savons qu'il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine, de manière indépendante et en collaboration avec l'industrie mondiale de l'habillement", affirme Sean Cady, vice-président chargé notamment du développement durable, dans un communiqué.
 
Au deuxième trimestre clos le 2 octobre 2021, VF a déclaré un bénéfice de 464,1 millions de dollars (398,2 millions d'euros) pour un chiffre d'affaires de 3,2 milliards de dollars (2,75 milliards d'euros). La société prévoit actuellement que son chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice 2021 s'élèvera à environ 12 milliards de dollars, en augmentation d'environ 30% par rapport à 2020.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com