Victoria Beckham enregistre des pertes de 11,2 millions d’euros en 2018

En 2018, la marque de la créatrice Victoria Beckham a enregistré des pertes d’un montant de 10,1 millions livres (11,2 millions d’euros), soit 2 millions de livres (2,2 millions d’euros) de plus que l’an passé.


Pré-collection printemps-été 2019 - Victoria Beckham

Selon les informations révélées lundi par l’entreprise de la femme de l’ex-footballeur David Beckham, les revenus ont gagné 17 % par rapport à l’année passée, mais l’enseigne « continue d’investir ses gains dans l’activité ». Au printemps, il était question d'une réorganisation de l'entreprise dans la presse britannique afin de tenter d'équilibrer les comptes. A priori, cet équilibre financier n'est pas encore trouvé.

Des revenus qui atteignent 42,5 millions de livres (47,3 millions d’euros) avec une hausse des ventes de toutes les lignes de vêtements de la marque. La griffe s’est engagée à réduire ses pertes plus tôt que prévu malgré « le contexte commercial difficile », une tendance dont elle espère pouvoir se libérer à moyen terme. La marque Victoria Beckham compte une boutique propre dans le très chic quartier londonien de Mayfair et une autre à Hong Kong, mais elle est aussi distribuée chez 400 multimarques dans plus de 50 pays.

Victoria Beckham, qui fait partie des icônes de style qui marquent les tendances du monde de la mode, s’est fait connaître pour sa participation dans le groupe Spice Girls en tant que « Posh Spice ».

La marque avait enregistré l'an dernier l'entrée à son capital du fonds Neo Investment Partners, dirigé par David Belhassen. Quelques mois plus tard Ralph Toledano était annoncé à la présidence de la marque britannique.

Avec EFE

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresLuxe - ChaussuresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER