Victoria France table sur 70 millions d'euros de ventes en 2019

En 2017 la vente à domicile a enregistré en France un chiffre d’affaires de 4,451 milliards d’euros, en hausse de 3,5 %. Derrière la gastronomie et l’habitat, le textile et la mode ont généré ensemble 12 % des ventes du secteur, et c’est sur ce segment qu’évolue Victoria, qui revendique la place de leader de la vente directe de bijoux fantaisie moyen de gamme.


Victoria propose un catalogue de plus de 450 bijoux. - DR

Née en Belgique en 1991 sous l’impulsion de Françoise Kaisin, la marque Victoria a créé son antenne hexagonale en février 2009 grâce à Nathalie Graevenitz. Cette avocate au barreau de Bruxelles, qui a également officié dans l’organisation de salons de mode professionnels au sein de la société Brussels Fashion Fairs, a dupliqué le concept avec succès puisque la société Victoria France est passée de 3,6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2011 à 66 millions en 2017, écoulant alors 2,2 millions de bijoux.

Un bémol : l’année 2018 qui se clôturera sur un chiffre d’affaires en stagnation. « Nous avons rencontré des problèmes de logistique en début d’année et nous ne sommes pas parvenus à réaliser nos objectifs. Mais pour 2019, nous tablons sur un chiffre d’affaires de 70 millions d’euros », explique Nathalie Graevenitz.

Victoria France fédère aujourd’hui 7 500 vendeurs et vendeuses (98 % sont des femmes) et prévoit de recruter plus de 3 000 personnes supplémentaires. « La vente directe a un temps été considérée comme ringarde mais, avec l’arrivée des générations X et Y qui veulent gérer leur temps comme elles le souhaitent, le secteur connaît un renouveau. La moyenne d’âge de nos vendeuses a ainsi baissé et s’établit désormais à 39 ans », précise Nathalie Graevenitz.

Du côté de l’offre, les bijoux signés Victoria, dont le prix moyen est de 40 euros, sont conçus en Belgique par la directrice de collection et quatre designers. Les catalogues produits sont donc les mêmes pour l’ensemble des marchés sur lesquels opère Victoria : le Benelux, la France (le plus important en termes de chiffre d’affaires) et plus récemment l’Allemagne.

En février 2014, le fonds d’investissement spécialiste du secteur de la distribution et des marques Vendis Capital était devenu actionnaire majoritaire de la société Victoria.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER