×

Victoria Beckham lance sa ligne de produits de beauté lors d’un défilé au Foreign Office

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
today 16 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’invitation pour le défilé annonçait les dernières nouvelles du repositionnement de Victoria Beckham, qui a présenté un défilé au professionnalisme consommé, sous le soleil de ce dimanche après-midi londonien.



Les spectateurs étaient accueillis par un grand tableau en structure alvéolaire présentant les différents éléments d’un visage – découpés dans une affiche géante pour Victoria Beckham Beauty.

« Luxe, performance, beauté pure », annonce le slogan, ce qui aurait pu résumer cette collection.

Près de 400 invités étaient rassemblés ce dimanche à l’intérieur du Foreign & Commonwealth Office de Westminster, le bureau anglais des affaires étrangères, dans ce bâtiment victorien grandiose bâti grâce au butin de l’Inde coloniale. Une statue géante de Clive, l’homme qui conquit le sous-continent, se dresse devant.



Victoria Beckham - Spring-Summer2020 - Womenswear - Londres - © PixelFormula


La sécurité était stricte pour pénétrer dans le bâtiment, juste sous l’ancien bureau de Boris Johnson, pendant son bref mandat en tant que Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères.

David Beckham et les quatre enfants du couple étaient au premier rang, à côté des rédacteurs en chef de Vogue et anciens camarades Edward Enninful et Anna Wintour, sous la verrière de la cour pavée de marbre.

Et on avait davantage le sentiment d’être aux Beaux-Arts de Paris que dans un bâtiment victorien de Londres, tant cette collection était fluide et classieuse. Il s’agissait tout simplement des pièces les plus luxueuses que Victoria Beckham ait jamais produites. Des tailleurs pantalon masculins en pied-de-poule noir et blanc qui respiraient l’autorité, ou encore des blazers à carreaux associés à des corsages romantiques et des jupes au drapé parfait, exhalant la confiance et la classe.

Toute une série de chemisiers à volants et de robes du soir, impressionnantes, de même que la palette de couleur – violet profond, menthe sombre et aubergine plein de fraîcheur. Raffiné, précis, joli, et évidemment, BCBG.

Des chignons ultra précis réalisés par le coiffeur Guido Palau, et une mise en beauté toute en douceur par Pat McGrath complétaient idéalement cette collection, et la vision très personnelle de Victoria du smoky et des couleurs.

Les partenaires français de la maison ont fait le choix, révolutionnaire, d’imaginer un business model indépendant pour ces produits de beauté, rejetant la facilité d’une licence développée avec un géant comme L’Oréal ou Estée Lauder. La réussite de Victoriabeckhambeauty.com sera cruciale pour l’avenir de la maison, et prend un excellent départ avec ce premier défilé.


Victoria Beckham - Spring-Summer2020 - Womenswear - Londres - © PixelFormula


« Entre maîtrise et liberté, ancrée dans la vie, la réalité, plausible. Il y a toujours une dualité chez les femmes, qui passent d’une idée à l’autre, d’une ambiance à l’autre. Je veux des vêtements qui bougent avec les femmes, qui suivent le mouvement de leur vie », expliquait Victoria Beckham.

Elle est venue saluer et se faire ovationner sous une grande arche en marbre à l’intérieur du ministère, un lieu idéal pour la femme qui, depuis le lancement de sa maison il y a dix ans, est devenu la plénipotentiaire de la mode la plus célèbre de Grande-Bretagne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com