×
Publicités
Publié le
3 janv. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Victoria Beckham: les pertes se réduisent en 2020

Publié le
3 janv. 2022

L'entreprise britannique Victoria Beckham enregistre toujours des pertes mais celles-ci se réduisent, selon les derniers comptes déposés par la société. Sur son exercice clos le 31 décembre 2020, l'entreprise a diminué ses coûts et a augmenté ses ventes de produits de beauté et ses ventes en ligne. Des points clés qui l'ont aidée à faire face à un environnement commercial très complexe au plus fort de la pandémie, lorsque son flagship londonien et d'autres magasins vendant la marque ont été contraints de fermer leurs portes.


Victoria Beckham - Automne-hiver 2020 - Prêt-à-porter femme - Londres - © PixelFormula


La perte avant impôts de Victoria Beckham Holdings (qui possède la marque de mode et contrôle sa marque de produits de beauté) était de 8,7 millions de livres sterling en 2020 (10,34 millions d'euros), soit une nette réduction par rapport aux 16,6 millions de livres sterling de pertes de l'année précédente.

Cette perte est due à un repli des ventes, ce qui est compréhensible compte tenu du contexte économique de 2020. Cependant, elles n'ont pas plongé autant que chez certains des homologues de la marque. Les ventes n'ont baissé que de 6% à 36,1 millions de livres sterling. La raison? 2020 était la première année d'activité complète de Victoria Beckham Beauty. Sa contribution s'est montée à 7,3 millions de livres sterling. Un apport non négligeable.

En outre, la société a de nouveau pu compter sur ses actionnaires pour injecter plus de 9 millions de livres dans l'entreprise. Un argent frais qui a été utilisé pour rembourser un prêt bancaire, financer un niveau plus élevé de ventes directes aux consommateurs avec le développement du commerce électronique, et fusionner les deux labels de l'entreprise en une seule offre Victoria Beckham.

La société est détenue par Victoria et David Beckham, XIX Entertainment de Simon Fuller et la société de capital-investissement Neo Investment Partners. On ne sait pas qui a participé au nouveau tour de table, mais les comptes de la société montrent également qu'une somme supplémentaire de 600.000 livres a été investie en 2021 et que les actionnaires continueront à soutenir l'opérationnel en cas de besoin.

Elément d'importance, l'entreprise a réduit ses effectifs au cours de l'exercice 2020, ainsi que le nombre d'articles produits pour chaque collection, dans le cadre d'une recherche d'un modèle économique plus efficace. Elle a également réduit ses prix afin d'élargir la clientèle de la marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com