×
6 072
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
25 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vietnam: la difficile reprise de l'industrie textile post-confinement

Publié le
25 oct. 2021

La Hepza (HCM City Export Processing Zone and Industrial Park Authority) indique que 92% des entreprises du parc industriel et technologique d'Ho Chi Minh City, centre économique du pays, ont désormais rouvert leurs portes. Une annonce qui intervient pour rassurer les donneurs d'ordres étrangers, notamment textiles, au sortir d'une phase de confinement local dont la levée a entrainé une fuite massive de travailleurs vers les provinces et pays voisins.


Vinatex


Un contexte qui a fortement inquiété les professionnels et représentants politiques, qui avaient tenté d'inciter les travailleurs à rester en ville en dépit d'un confinement vécu comme une épreuve. Du 15 juillet au 30 septembre, ce sont plus de 820 usines employant 244.000 personnes qui avaient dû suspendre les opérations. Ceci à l'heure où le Vietnam affichait l'un des plus faibles taux de vaccination d'Asie du Sud-est, et que la ville d'Ho Chi Minh concentrait 77% des décès nationaux liés au Covid.

La fin du confinement aurait selon les médias locaux causé la fuite de 90.000 personnes vers les provinces et pays environnants, occasionnant de massifs bouchons aux checkpoints de sorties de la ville. La communication de l'Hepza se veut donc rassurante, pointant que 230.000 travailleurs, soit 70% du total, auraient désormais repris leurs postes sur la massive zone industrielle de la capitale économique du pays. Une ville dans la ville qui concentre à elle-seule 1.500 sites de production, cumulant 320.000 emplois directs.

"Les résultats des trois premiers trimestres sont favorables mais aussi extrêmement stressants pour les dirigeants", commentait au début du mois le président de l'association textile vietnamienne, Le Tien Truong. "Nous devons faire face à la pression d'une reprise rapide de la production, des retours des travailleurs dans les entreprises du sud, de la reprise de contact avec les donneurs d'ordres après 3 mois d'interruption, la pression financière à court et moyen terme… L'épidémie, compliquée et imprévisible, continue de présenter des risques non seulement pour notre pays mais aussi pour l'international, qui est le principal marché du Vietnam".


Vinatex



Le Vietnam a été en 2020 le cinquième fournisseur de l'Union européenne en habillement, selon l'Institut Français de la Mode, avec 3,1 milliards d'euros de marchandises, en contraction de 25% du fait des annulations de commandes ayant rythmé le premier semestre. Les commandes européennes d'habillement vietnamien étaient ensuite reparties de 6% sur le premier semestre 2021.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com