Vietnam : le marché du coton décolle

Les exportations de fil de coton vietnamiennes enregistrent la plus forte croissance mondiale, notamment grâce aux commandes du plus grand importateur du marché : la Chine.

Selon le service de l’agriculture étrangère du ministère américain de l’Agriculture (USDA), cette dynamique a un impact favorable sur les exportations de coton des États-Unis vers les pays d’Asie du Sud-Est.


Les filatures vietnamiennes attirent les investissements étrangers, notamment en raison des coûts largement inférieurs à ceux du Japon et de la Corée du Sud

« Les États-Unis représentent plus de la moitié des importations de coton du Vietnam, contre un tiers il y a seulement trois ans. Ces besoins plus importants du Vietnam vont probablement déboucher sur une consommation record en 2018/2019 et les prévisions des analystes en matière d’importations et de consommation du pays en coton vont probablement être largement dépassées en 2017/2018. »

Les filatures vietnamiennes continuent d’attirer les investissements étrangers, nouveaux ou existants. Les coûts sont en effet bien moins importants au Vietnam qu’au Japon ou en Corée du Sud, et le pays attire de plus en plus d’exportateurs de textile étrangers, comme la Chine, l’Inde et le Pakistan. Les exports de fil de coton du Vietnam vers la Chine ont presque quintuplé depuis 2012/2013, ce qui montre le renforcement des liens entre les industries textiles des deux pays.

En 2016/2017, le Vietnam était la destination principale des exportations américaines de coton. Pour le moment, c’est également vrai en 2017/2018. Le coton est le produit de l’agriculture le plus précieux pour les États-Unis, représentant environ 40 % du total des exportations du secteur.

Sur la période d’août 2017 à juin 2018, les exportations de coton des États-Unis vers le Vietnam ont à nouveau atteint des niveaux record, selon le rapport de l’USDA. Deuxième importateur au monde de coton en 2017/2018 et 2018/2019, le Vietnam a aidé à propulser les exportations américaines de coton en 2017/2018 vers leur niveau le plus haut depuis dix ans.

Copyright © 2018 Fibre2Fashion. All rights reserved.

TextileIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER