Vilebrequin lance la femme et un nouveau concept boutique

Racheté en 2012 par le groupe américain G-III Apparel, Vilebrequin a pu se donner les moyens de nouveaux développements. Si la griffe continue à développer son réseau de déjà 120 points de vente mondiaux, elle a également donné plus d'ampleur à son offre et soigne également son image en boutique. Côté produit, c'est vers le féminin que Vilebrequin s'est tourné pour progresser.
Vilebrequin lance en cette fin d'année sa première véritable ligne féminine.

Après un premier test via une capsule à diffusion limitée l'été dernier, Vilebrequin lance donc cet hiver en magasin sa première vraie collection féminine. En parallèle de son approche père-fils originale, c'est le positionnement mère-fille que la griffe de beachwear a choisi là encore. La fillette de 2 à 16 ans a donc ses maillots et vêtements de plage, comme la femme adulte.

Pour cette dernière, les pièces reprennent les codes d'habitude masculins de la marque dans une version féminisée, comme une chemise ou un shorty aux coupes plus "fittées", ou encore des détails ceintures élastiques ou cordons.

Une ligne féminine qui va être diffusée dans les plus grandes boutiques de la marque dès décembre ou janvier, voire dans des boutiques dédiées qui ouvriront à proximité d'une adresse masculine existante. La boutique de la rue du Vieux Colombier à Paris, par exemple, gagnera vingt mètres carrés en investissant l'étage et y installera donc l'offre femme et fille début 2014. Mais surtout, avec ces travaux, elle revêtira le nouveau concept boutique conçu par l'agence ILMC.
Le nouveau concept appliqué à la boutique Vilebrequin de la rue Saint-Honoré à Paris.

Déjà visible dans la boutique rénovée de la rue Saint-Honoré ainsi que dans la nouvelle boutique madrilène rue Jorge Juan depuis fin novembre, ce concept se veut à la fois plus chic et plus libre. "Luxueux et fantaisiste à la fois, où souffle un petit vent de liberté", selon les mots du PDG, Roland Herlory. Dans une harmonie de blanc, bleu azur et tons "sable", les boutiques se font légèrement exotiques avec des étagères aux montants de bambou, tout en restant poétiques avec des mobiles de nuages suspendus. Une expérience qui évoque la détente avant même les vacances, mais qui a surtout mis la dimension chaleureuse qui manquait peut-être auparavant au cœur du concept.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

BalnèaireDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER