×
6 903
Fashion Jobs

Vinted rachète son concurrent espagnol Chicfy

Publié le
today 15 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En Espagne depuis un an, Vinted a trouvé un accord financier avec son concurrent local Chicfy. Ce dernier va stopper son portail et inviter ses utilisateurs à migrer leurs profils utilisateurs et garde-robe vers le spécialiste lituanien. Dans cette transaction évaluée par la presse espagnole à moins de 10 millions d’euros, Vinted précise ne reprendre aucune des activités, équipes ou métadonnées de Chicfy.


Chicfy


L’entreprise espagnole avait subit de plein fouet l’arrivée de Vinted sur le marché espagnol. Un nouveau concurrent qui proposait des commissions de seulement 7 % payables par l’acheteur, contre 20 % appliqués aux vendeurs par Chicfy, qui avait par ailleurs dû faire face aux vastes investissements marketing de son concurrent. De quoi pousser Chicfy a se mettre récemment en quête d’un repreneur, ce qui avait poussé l’espagnol Wallapop à se porter candidat. Une occasion en or, pour Vinted, dont le CEO Thomas Plantenga expliquait il y a quelques jours concentrer pour l’heure ses efforts sur les marchés belges, néerlandais, et espagnol.

« Nous aimons la communauté de Chicfy et lorsque nous avons appris que la société approchait de la fermeture de sa plate-forme, nous avons estimé que nous devrions offrir à ses membres une alternative pratique et la possibilité de bénéficier de l’offre attrayante de Vinted pour les acheteurs et les vendeurs », explique Thomas Plantenga. « Notre communauté espagnole existante se développera donc, ce qui nous permettra de stimuler notre croissance européenne mais également de nous engager davantage dans notre mission consistant à faire de la mode de seconde main le premier choix au monde ».

En 2017, Chicfy affichait un chiffre d’affaire de 4 millions d’euros, pour un bénéfice de 400 000 euros, selon The Information. Vinted compte sur son offre bien plus vaste pour en séduire les anciens utilisateurs. Le portial lituanien revendique à ce jour 23 millions de membres dans onze pays d’Europe, dont il compte investir progressivement l’ensemble des pays. La moitié du volume d’affaires, qui s’élève à 1,3 milliard d’euros, est pour l’heure réalisé en France, et pour un quart en Allemagne. Le portail connait actuellement une montée en gamme progressive de son offre, notamment à la faveur de l’arrivée d’utilisateurs plus âgés, confiait il y a quelques jours son CEO à FashionNetwork.com.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com