×
Publié le
12 juil. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vinted se mue en acteur européen de la logistique BtoB

Publié le
12 juil. 2022

Via sa nouvelle entité dédiée à la logistique, Vinted Go, le groupe lituanien lance une nouvelle plateforme digitale coordonnant ses différents transporteurs partenaires. Un maillage logistique que le groupe entend désormais mettre au service d'entreprises tiers, marquant un virage du CtoC vers le BtoB.


Shutterstock



L'offre logistique se destine aussi bien aux livraisons nationales que transfrontalières sur le Vieux Continent, en s'adossant à un réseau de partenaires représentant 220.000 points de dépôt et de livraisons (dits "PUDO" pour pick-up drop-off) à travers 14 pays. Un réseau qui permettrait d'afficher des délais moyens de livraisons de 2 à 3 jours en national, et de 3 à 5 jours en transfrontalier. Le dispositif se destine dans un premier temps au transport d'articles de petites et moyennes tailles: Vinted Go citant en exemple vêtements, accessoires de sports, ou encore articles ménagers et fournitures de télétravail.

"Vinted Go dispose d'une solide réserve de nouveaux clients potentiels cherchant à augmenter leurs livraisons via des points de dépôt et de retrait en Espagne, en Italie, en France, au Royaume-Uni, au Benelux et en Allemagne", indique la structure, qui souligne qu'un recours à ce réseau permettra aux entreprises d'éviter d'avoir à mener de multiples démarches pour s'associer à des transporteurs locaux.

Cette annonce intervient quelques semaines après que Vinted Go a annoncé se lancer dans le déploiement de son propre réseau européen de consignes automatiques. Le lituanien a pour cela choisi de commencer par son marché phare, la France, avec des premières consignes à Paris et en Île-de-France qui prendront place sur les réseaux Franprix (Monoprix) et Carrefour.


"Grâce à notre réseau de transporteurs et de partenaires de livraison, notre équipe relie des infrastructures logistiques fragmentées", explique désormais le vice-président de Vinted Go, Vytautas Atkocaitis. "La nouvelle offre déployée par Vinted Go propose une solution de livraison plus pratique et plus avantageuse. Nous sommes une entreprise du digital qui a pour ambition de rendre le e-commerce à l’international le plus fluide possible: le lancement de notre plateforme digitale de livraison B2B constitue une étape importante vers cet objectif.


Shutterstock



Pour comprendre l'approche stratégique de Vinted, il faut se rappeler que la structure ne se voit pas comme une entreprise de mode, mais comme un "simple" spécialiste technique de la mise en relation. Son directeur général Thomas Plantenga indiquait avant-crise que Vinted trouverait à terme sa rentabilité en attirant un nombre croissant de vendeurs, jusqu'à atteindre un point d'équilibre financier.

Malgré le coup d'accélérateur que la crise sanitaire à donné à la vente en ligne, et en dépit des massifs tris que les confinements ont permis dans les armoires européennes, cet équilibre n'est pas encore d'actualité. Si le groupe affiche une hausse de 63% de son chiffre d'affaires à 245 millions d'euros en 2021, il affiche dans le même temps 100 millions d'euros de perte, cinq fois plus qu'un an plus tôt. Des pertes qui se justifient notamment par les investissements logistiques du groupe, qui va donc désormais chercher un relais de croissance en tant que prestataire de service BtoB.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com