Vitos ou l’histoire d’une renaissance

C'est une histoire familiale qui redémarre en cette année 2017. La maison Vitos, fondée à Troyes en 1925, reprend du service plus de 25 ans après s'être mise en sommeil. Vitos, c'était un des fleurons de la maille française, d'abord spécialiste des bas et collants, avant d'habiller la femme de la tête aux pieds à partir des années 50, période faste de son histoire. Vitos, c'était donc un fabricant, mais aussi l'inventeur d'une machine à remailler, utilisée aujourd'hui encore par certains fournisseurs textiles.


Une silhouette du printemps-été 2018 mariant jacquard et aplats de couleurs. - Vitos

A l'initiative du couple formé par Julien Provot-Ragueneau et Valérie Toyomura-Provot, Vitos vient de présenter la première collection d'une ère nouvelle sur le salon Woman qui s'est tenu fin septembre à Paris. Ces héritiers de la cinquième génération ont donc repris l'illustre marque et ambitionnent aujourd'hui de la faire revivre sur le créneau de la mode féminine haut de gamme, toujours avec un penchant pour la maille, naturellement.

La relance est portée par un duo complémentaire. Lui a officié notamment pour Lafuma puis Millet pendant de longues années au commercial puis à la gestion des activités asiatiques, tandis qu'elle a un profil créatif, œuvrant notamment comme directrice artistique d'une autre marque familiale, cette fois de mode enfant, Baby&Taylor.

De retour en France, ils ont commencé par constituer un maillage de fournisseurs en France et en Italie, dans une optique "slow fashion" mettant à l'honneur les savoir-faire. De quoi mettre sur pied pour le printemps-été 2018 une première collection comprenant une grande variété de pulls et cardigans féminins, dont certains en cachemire recyclé, associés à des bas en chaîne et trame, alternant grande fluidité et tombé de jacquards aux motifs modernes.


Dans sa collection du printemps-été 2018, la marque met à l'honneur la maille, son savoir-faire historique. - Vitos

Un galop d'essai qui sera suivi d'une collection automne-hiver 2018/19 plus fournie, notamment grâce aux trouvailles faites dans les imprimés d'archives de Vitos, mais aussi avec une gamme d'accessoires et notamment de collants qui marquent davantage encore ce retour aux sources.

Positionnée premium, la marque espère conquérir les premiers concept-stores internationaux pour l'été et projette d'ouvrir sa propre boutique parisienne pour la saison hivernale suivante.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER