×
6 894
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Vivarte : 20 millions d'euros de perte de chiffre d'affaires en raison des gilets jaunes

Par
AFP
Publié le
today 30 janv. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Vivarte, qui regroupe notamment les enseignes La Halle, Caroll et Minelli, a perdu 20 millions d'euros de chiffre d'affaires en raison du mouvement des « gilets jaunes », a estimé son PDG, Patrick Puy, sur Europe 1 mercredi soir.


Un magasin La Halle - La Halle


« De façon très concrète, nous avons perdu vingt millions d'euros de chiffre d'affaires et dix millions de marge », a-t-il annoncé à la radio.

Le mouvement des « gilets jaunes » a également eu d'autres conséquences, plus sociales, pour les différentes enseignes du groupe. « Nous n'avons pas pu embaucher des dizaines d'intérimaires à qui nous avons l'habitude de faire appel sur la période de fin d'année », a affirmé Patrick Puy.

En pleine restructuration depuis deux ans, la société avait annoncé le 20 décembre avoir réduit ses pertes de 305 à 122 millions d'euros au terme de l'exercice 2017-2018 clos au 31 août, et même espérer un bénéfice en 2019.

Comme nombre de commerçants du secteur de l'équipement de la personne, durement touché par la crise puis les blocages et fermetures de magasins en novembre-décembre, le groupe Vivarte compte sur les soldes d'hiver, qui ont débuté le 9 janvier, pour se refaire.

« Pour l'instant, la période des soldes a été bonne pour nous, on est dans le positif par rapport à l'année dernière », a ainsi assuré Patrick Puy, affirmant même « gagner des parts de marché ».

Selon Procos, la Fédération du secteur qui regroupe 260 enseignes, les seuls mois de novembre et de décembre ont vu le chiffre d'affaires du commerce spécialisé chuter respectivement de 6,8 % et de 3,9 % , avec un pic à -12 % au 17 décembre.

Alors que les géants de la distribution alimentaire, Casino et Carrefour en tête, ont finalement bien résisté face aux « gilets jaunes », un autre acteur du secteur, Fnac Darty, a annoncé pour sa part avoir subi un manque à gagner de 45 millions d'euros de chiffre d'affaires à la fin de l'année.

La distribution peut toutefois remercier un calendrier favorable qui a permis aux commerçants de se rattraper durant deux lundis, les 24 et 31 décembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.