×

Vivarte rapatrie les sièges de ses enseignes Caroll et Minelli

Publié le
21 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vivarte rationalise ses actifs restants. Après s'être séparé d'une dizaine de marques depuis trois ans (Naf Naf, Kookaï, Chevignon, San Marina…), le groupe de mode s'est pour l'heure recentré sur La Halle, Minelli et Caroll. Trois marques qui partageront le même siège à partir du mois d'avril : l'enseigne de mode féminine Caroll, qui possédait ses propres bureaux dans le XVe arrondissement de la capitale, et la chaîne de souliers Minelli (qui a historiquement eu ses quartiers à Aubagne avant de s'établir à Paris en 2012), rejoignent La Halle au siège de Vivarte situé dans le XIXe, près du bassin de la Villette.


Collection Caroll - DR


Une question de praticité selon le groupe, dont le grand bâtiment installé avenue de Flandre a vu partir en fin d'année 2019 les équipes de l'enseigne de souliers André, revendue à l'e-commerçant Spartoo en 2018. Libérant donc de la place. La direction nous précise que l'ensemble des salariés des deux enseignes concernées sont transférés.

En décembre dernier, Vivarte a annoncé son désendettement par la mise en œuvre du mécanisme de fiducie : ses créanciers sont de fait devenus ses nouveaux actionnaires, parmi lesquels les fonds Anchorage, Alcentra, Ayfin et Oaktree. Les trois chaînes constituant le groupe à l'heure actuelle ont généré 1,2 milliard d'euros de ventes en 2018/19, soit un recul de 5,3 % à périmètre comparable.

En parallèle, le siège de Vivarte va aussi voir partir quelques dizaines de salariés de La Halle. Un plan social a en effet été annoncé début février : il touche donc les bureaux avec 63 postes supprimés au siège parisien, mais aussi la logistique avec 38 postes menacés à l'entrepôt d'Issoudun (Indre).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com