×
4 970
Fashion Jobs
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Chargé de Stock (H/F) - Biarritz
CDI · BIARRITZ
HUGO BOSS FRANCE
After Sales Manager H/F
CDI · PARIS
BLUEMARBLE
Chef de Produit
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Produit Développement PAP H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Directeur Régional (H/F) – Mode – CDI - Paris
CDI · PARIS
PROJECT X PARIS
Responsable de Réseau de Franchises Europe
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
THE NETWORKERS
Directeur Retail H/F
CDI · MASSY
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Gestionnaire Stock Retail H/F
CDI · PARIS
GROUPE CITY ONE
Chargé Des Relations Sociales H/F (Roissy)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
GALERIES LAFAYETTE - CB
Acheteur Exploitation et Travaux H/F
CDI · PARIS
TEZENIS
Animateur Régional Des Ventes - CDI - Paris (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Information Security Officer (Riso) - H/F
CDI · PIERRE-BÉNITE
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Logistic & Supply Project Manager H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Boulogne Billancourt - CDI
CDI · NANTERRE
PANDORA
Merchandise Financial Planner / Open to Buy
CDI · MADRID
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager Vente H/F
CDI · BIARRITZ
CITADIUM
Area Manager Citadium Caumartin H/F
CDI · PARIS
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Cannes/ Nice - CDI 35h - H/F
CDI · NICE
MARINE SERRE
Responsable Presse et Relations Publiques
CDI · PARIS
MADE IN DESIGN
Directeur Commercial Design Décoration Made in Design H/F
CDI · PARIS
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Coordinateur Gestionnaire de Stock H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
13 avr. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vote défavorable mais sans incidence du CE de La Redoute sur le projet de cession

Par
AFP
Publié le
13 avr. 2014

LILLE, 11 avr 2014 (AFP) - Le comité d'entreprise de La Redoute a émis vendredi à la quasi unanimité un avis défavorable sur le projet de cession, ont indiqué des sources concordantes, un vote purement consultatif qui n'aura pas d'incidence sur la suite de la procédure. L'ensemble des élus sauf un ont voté en défaveur du projet. L'avis du CE était obligatoire mais n'a pas de conséquence sur le projet de cession du spécialiste de la VPC, entre l'actuel actionnaire principal Kering et les repreneurs.

Manifestation d'employés de La Redoute contre les conditions du futur plan social, le 21 mars 2014. Photo : Denis Charlet/AFP.


"Etant donné qu'on a eu qu'un seul repreneur, et donc pas forcément le choix, qu'on a 1.178 suppressions de postes, je ne vois pas comment on aurait pu donner un avis positif", a expliqué à l'AFP Jean-Claude Blanquart, représentant CFDT. Deux syndicats, la CFDT et la CFE-CGC, ont signé en mars le protocole d'accord de la direction sur le plan social, malgré l'opposition de nombreux salariés, au terme de plusieurs semaines de mobilisation.

"Pour nous la CGT, c'est dans la continuité du mouvement social qu'on a mené", a déclaré de son côté Fabrice Peeters, représentant CGT. "Les salariés n'ont aucune confiance dans ce projet", a-t-il asséné, estimant que la menace d'un dépôt de bilan était "encore d'actualité".

Il reste désormais à finaliser le contrat de cession entre Kering et les repreneurs Nathalie Balla et Eric Courteille, respectivement PDG de La Redoute et secrétaire général de la maison mère de La Redoute Redcats. Une nouvelle procédure d'information-consultation sur le plan de sauvegarde de l'emploi va également être lancée. Les mesures sociales ont toutefois été en grande partie négociées dans le cadre des discussions autour du projet de cession, afin de garantir le soutien financier de Kering. Le groupe de luxe, qui se retire, doit apporter 315 millions d'euros pour soutenir le plan de modernisation du vépéciste.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.