×
6 480
Fashion Jobs
Publicités

Voyeur et Hummade, la presse indé qui parle mode

Publié le
today 20 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Présentée le 13 novembre dernier au Palais de Tokyo, la revue Hummade, déclinaison du site du même nom lancé en 2016 sur la thématique de la mode responsable, milite pour une mode libre et engagée.


Le magazine Hummade


Pilotée par la rédactrice en chef Cécile-Jeanne Gayrard, également cofondatrice du label Un autre monde est possible, la revue trimestrielle revendique une "indépendance totale" – chaque numéro étant limité à trois annonceurs "partageant les valeurs du magazine" - et propose de mettre en lumière "les initiatives d’acteurs engagés et novateurs trop peu visibles", pour parler de mode autrement.
 
"Une mode comme fait social, permettant de saisir des phénomènes socio-culturels, précise la rédactrice en chef, et une façon de réfléchir à ce que nous portons, comment nous le portons, quelle est l’histoire derrière et le sens que nous lui donnons ». 

Vendu au prix de 15 euros, le magazine de 102 pages (qui a vu le jour grâce au financement participatif) explore pour son premier numéro les questions de l’autonomie vestimentaire, parle des alternatives à la fourrure, présente une série de focus sur les marques engagées : Atelier Bartavelle, La Petite Mort, Ma-Studio, Marc le Bihan…

Il laisse la place aux nouvelles "initiatives recyclées", à l’image de Sofia Linares O. et Noémie Devime, créatrices du premier perfecto fabriqué à partir de chambres à air de vélo, consacre un dossier à l’artwear et invite tous les mois un invité "ambassadeur de la mode libre" proposant une sélection de marques engagées et durables, la fondatrice de SloWeAre, Eloïse Moigno ouvrant le bal pour ce premier numéro.


Voyeur, le fanzine


Autre média à faire parler ce mois-ci, le fanzine Voyeur imaginé par Arthur Mayadoux, directeur artistique et styliste parisien collaborant régulièrement pour la presse (Vogue Ukraine, Harper’s Bazaar Brésil…) qui autour d’un collectif d’une "trentaine d’artistes et talents créatifs", vient de lancer son magazine gratuit.
 
Distribué gratuitement dans une dizaine de points de vente – de Tom Greyhound Paris au Dover Street Market de Londres en passant par la Galerie OFR et la librairie Les mots à la bouche à Paris -, Voyeur prône un "retour à une presse indépendante" et se définit comme "objet pour les esthètes curieux de mode, de culture et du monde, lieu de tolérance et incubateur de collaborations artistiques".
 
Pour la partie mode, Voyeur fait appel pour son premier numéro à la photographe Michelle du Xuan pour une série "Cyborg" où les références alternent entre Yamamoto, Lanvin et Uniqlo.   

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com