×
7 039
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
18 oct. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Waam: une vaste campagne de communication pour les cinq ans de la marque

Publié le
18 oct. 2021

"Cook for your skin"; qui en français signifie cuisinez pour votre peau, c’est le slogan de la première campagne de communication de la marque de cosmétique Waam déployée début octobre sur 180 quais du métro parisien. Orchestrée par les agences Interruption et Brain & Heart, cette campagne qui se poursuivra jusqu’à fin novembre prendra ensuite la forme d’une campagne d’affichage sauvage dans les rues de la capitale et accompagnera le lancement d’une Web série.


La campagne Waam dans le métro


"L’objectif de cette campagne est de mettre en avant l’aspect Do it yourself de Waam ( à faire soi-même, ndlr) qui est au cœur de la marque. Lorsque j’ai fondé Waam je voulais puiser dans chaque culture les ingrédients les plus beaux, montrer qu’on pouvait les mélanger selon ses besoins et ses envies et partager les bonnes recettes. Le premier produit que j’ai lancé était un beurre de karité mélangé à du yuzu japonais. D’ailleurs Waam est l’acronyme de We are all metis, nous sommes tous métis", détaille Dieynaba Ndoye qui a fondé Waam en 2016.

Aujourd’hui à la tête d’une entreprise de 25 personnes, Dieynaba Ndoye a un riche parcours entrepreneurial. Diplômé de HEC, elle avait déjà en 2007 fondé Colorii, un concept-store français dédié aux peau noires et métisses qui comptait cinq magasins. En 2013, la marque et le concept ont été vendus au groupe Provalliance  (Saint Algue, Jean Louis David…). Dieynaba Ndoye a accompagné son concept dans sa mutation puis fait du conseil pendant trois ans avant de lancer Waam.

Aujourd’hui la marque est présente dans 800 points de vente en France et en proche Europe. Les produits Waam sont ainsi implantés dans les rayons aromathérapie des magasins Monoprix et dans des parapharmacies. "Les pharmacies et parapharmacies sont un réseau assez avant-gardiste qui a été parmi les premiers à proposer des rayons de cosmétique à faire soi-même", indique Dieynaba Ndoye.

La griffe propose aujourd’hui une gamme de plus de 200 produits allant des bases neutres, aux poudres ayurvédiques en passant par des eaux florales, des produits multi-usages à utiliser seuls ou combinés à d’autres. C’est grâce à une levée de fonds de 1,5 millions d’euros opérée en février 2020 auprès de Karot Capital et BPI France, que Waam a pu accélérer son développement en France et étoffer ses gammes. "Nous avons levé des fonds juste avant la crise du coronavirus, et pendant les confinements les gens se sont tournés plus largement vers la cosmétique à faire soi-même, les ventes de notre e-shop ont ainsi compensé la fermeture de nos revendeurs, mais nous étions ravis de les voir rouvrir".

Waam qui ne communique pas son chiffre d’affaires opérera début 2022 une nouvelle levée de fonds auprès de nouveaux investisseurs. L’objectif cette fois, se déployer à l’international et ouvrir un premier flagship.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com