×
6 235
Fashion Jobs
Publicités

Walmart : décélération du e-commerce en vue l'an prochain

Par
Reuters
Publié le
today 16 oct. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Walmart a abaissé mardi sa prévision de bénéfice pour l’exercice en cours en raison des coûts liés au rachat du distributeur indien en ligne Flipkart et a prévenu que sa croissance dans le commerce sur Internet décélérerait l’an prochain.


Walmart abaisse sa prévision, décélération du e-commerce en vue - Reuters


Dans le même temps, le géant américain de la distribution a confirmé qu’il tablait sur une croissance de ses ventes de 40 % dans l'e-commerce aux Etats-Unis cette année et qu’il continuerait à donner la priorité à son développement numérique plutôt qu’à l’ouverture de nouveaux magasins.

Après ces annonces, le titre gagne plus de 1,5 % après environ une heure d’échanges à Wall Street.

Walmart table désormais sur un bénéfice net par action situé entre 4,65 dollars et 4,80 dollars (4,0-4,13 euros) pour l’exercice qui sera clos fin janvier 2019, contre une fourchette de 4,90-5,05 dollars prévue précédemment, afin d’inclure un impact de 25 cents par action liée à l’acquisition de Flipkart.

Les investisseurs se sont inquiétés par le passé de la décélération des ventes de Walmart dans le commerce en ligne aux Etats-Unis et le groupe a pris plusieurs mesures au cours de l’année écoulée pour doper ce segment de son activité.

Il a ainsi remodelé son site Internet, renforcé son offre dans l’épicerie et acquis des marques de mode pour attirer davantage les jeunes générations qui n’allaient pas spontanément visité ses pages Web.

A destination des millenials, Walmart a notamment acheté ces dernières semaines la marque de lingerie en ligne Bare Necessities et la start-up de confection grande taille Eloquii.

Pour le prochain exercice, à fin janvier 2020, Walmart prévoit une croissance de 35 % de ses ventes en ligne aux Etats-Unis.

Globalement, ses ventes à périmètre comparable devraient progresser de 2,5 % à 3 % l’an prochain et son bénéfice devrait diminuer légèrement, toujours du fait des coûts liés au rachat de Flipkart.

Walmart a pris au mois de mai une participation majoritaire dans le distributeur indien en ligne pour 16 milliards de dollars, l’acquisition la plus chère de son histoire, afin de mieux résister à la concurrence d’Amazon.com.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.