Wanda Ferragamo, matriarche de la célèbre marque de chaussures, décède à 96 ans

Wanda Ferragamo, présidente honoraire du chausseur florentin créé par son mari Salvatore, est décédée à l'âge de 96 ans, comme l’ont déclaré ses proches vendredi dernier.


Wanda Ferragamo - Photo: Salvatore Ferragamo

Wanda était veuve depuis le décès de son mari il y a 58 ans. Elle a pris en charge Salvatore Ferragamo aux côtés de sa fille de 16 ans, en apprenant rapidement comment gérer une affaire tout en élevant son autre fille de six ans. Wanda a hissé la marque de chaussures sur le marché de la mode internationale en étendant ses activités au prêt-à-porter et aux accessoires.

Le groupe entre à la Bourse de Milan en 2011 et déclare des revenus d’une valeur avoisinant les 1.4 milliard d’euros (1.6 milliard de dollars) pour l’année passée. Ces derniers mois, la famille a souvent dû faire face à des rumeurs sur une éventuelle cession du groupe et a engagé Micaela Le Divelec Lemmi, ex-dirigeante de Gucci, en tant que nouvelle CEO en juillet.

Ferragamo, qui a émis un profit warning en décembre, a dû se battre contre la chute de ses ventes et profits, motivée en partie par un nettoyage des stocks. En juillet, le groupe a annoncé qu’il continuerait à investir pour relancer la marque.

« C’est avec une peine immense... que nous vous annonçons le décès de notre mère », ont déclaré Giovanna, Ferruccio, Leonardo et Massimo Ferragamo, dans un message destiné aux employés. « Ses précieux enseignements et sa mémoire resteront pour nous tous un exemple de droiture et de grande passion pour la vie. »

Wanda avait maintenu un rôle actif dans la société et ce même après avoir confié à son fils Ferruccio la présidence du groupe. Marilyn Monroe faisait partie des clients de Ferragamo. Le chausseur a créé pour elle un escarpin à talon haut devenu un modèle phare de la marque.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.

Luxe - ChaussuresPeople
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER