×
Publicités
Publié le
9 mai 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

We want you : un rendez-vous sport et son à l‘initiative notamment de Xavier Clergerie

Publié le
9 mai 2015

Allier le son et le sport. Au plus simple, c’est déjà une définition pour We want you. Mais la nouvelle expérience que lance Xavier Clergerie avec ses enfants, jeunes adultes aujourd’hui, Paul et Lucile, et quelques-uns de leurs amis, méritent sans doute mieux.

Mode, sport, musique, food sont au rendez-vous de WWY

D’abord, et on se doute que le cofondateur de Who’s Next et codirigeant de WSN Développement y tient : cette nouvelle initiative est une démarche personnelle, qui n’est donc pas pilotée par la société organisatrice de salons ! Ceci étant dit, Xavier Clergerie lui-même le précise : « Evidemment, je mets mes compétences au service de We want you et de mes enfants. »
 
Mais qu’est-ce que We want you ? Comme il est écrit dans la baseline du visuel : « Le clubbing ou le sport ? On va mettre tout le monde d’accord ! » En clair, cette nouvelle aventure repose sur une forme hybride mêlant musique et donc sport, une sorte de club de sport de la fête avec les meilleurs DJ (dixit Xavier Clergerie), et donc la danse. Un peu dans le droit fil du dernier défilé de Who’s Next.

Pour en savoir plus, il ne faut plus attendre très longtemps. Deux journées test sont prévues dans quelques semaines. Le dernier dimanche de mai et le dernier dimanche de juin. « Si ces tests fonctionnent, on fera plus grand bien sûr », souligne Xavier Clergerie.
 
We want you se tiendra de midi à minuit… Porte de Versailles ! En fait sur le toit du hall 7 avec son niveau baptisé Electric et jusque sur le parking couvrant le toit ! Ce n’est pas anodin. Xavier Clergerie avait été chargé par Viparis, propriétaire du parc, d’animer cet endroit à la vue puissante sur la capitale.
 
Quelques éléments supplémentaires : il n’y aura pas d’alcool, il y aura du food, mais sain... Xavier Clergerie n’est pas forcément expert, mais déjà connaisseur via la permaculture qu’il approche dans sa propriété de la Drôme ! Il y aura des animations aussi comme un bootcamp qui se déroulera dans le noir, des ateliers, etc.
 
Lors des deux dimanches tests, les initiateurs de We want you seraient contents d’accueillir 800 à 1 000 participants. « De toute manière, on ne peut pas en accueillir plus », souligne Xavier Clergerie. Pour l’instant, la communication passe par les réseaux sociaux essentiellement.
 
Et après ? « Evidemment, une telle manifestation peut être un formidable outil de communication pour les marques, souligne Xavier Clergerie. Si ça marche, We want you pourra être décliné par exemple en régions, dans les grandes villes. Mais attention, aujourd’hui c’est d’abord du feeling, un sentiment fort, pas un plan marketing ». Pour qui connaît Xavier Clergerie, la précision n’est certes pas nécessaire !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com