×
Publié le
20 avr. 2021
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

WeDressFair: des figures sociales pour sensibiliser au sort des travailleurs textiles

Publié le
20 avr. 2021

Rosa Parks, l'abbé Pierre, Simone Veil, Coluche, Greta Thunberg… A l'occasion de la Fashion Revolution Week, le portail commercial WeDressFair lance une campagne mettant en scène des personnalités dont les questionnements ont changé la face du monde. Soulignant ainsi l'importance aujourd'hui de se poser une autre question: "Qui a fabriqué mes vêtements (Who made my clothes) ?"


WeDressFair 2021


"Si elles ne sont pas des citations, ces questions (associées aux personnalités de la campagne, ndlr) sont une réécriture synthétisant les questions ayant été posées au monde par ces différentes personnalités publiques. Ces questionnements sont à l'origine de changements majeurs de notre société : accès à l'avortement, à des droits égaux, prise en compte de l'écologie dans les politiques contemporaines, etc..."

Cette campagne revient chaque année à l'occasion de la date anniversaire du drame du Rana Plazza, usine textile bangladaise dont l'effondrement sanglant en 2013 avait choqué au niveau international.

Ces cinq dernières années, les hashtags associés #WhoMadeMyClothes et #WhatsInMyClothes auraient vu leur utilisation multipliée par quatre sur les réseaux sociaux. Le 20 avril, Max Havelaar dévoilait une étude indiquant que 60% des Français se disent désormais prêts à boycotter des marques non équitables.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com