×
Publicités
Par
AFP
Publié le
29 nov. 2006
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Well et Natexis devront assurer la réindustrialisation du Vigan

Par
AFP
Publié le
29 nov. 2006

PARIS, 29 nov 2006 (AFP) - L'entreprise textile Well, dont 300 emplois sont menacés, et son actionnaire unique Natexis Industries devront assurer la reconversion des salariés et la réindustrialisation du bassin du Vigan (Gard), a déclaré mercredi 29 novembre le ministre délégué à l'Industrie François Loos.


Eric Pinot (centre), le PDG de l'usine textile française Well, s'adresse aux salariés de son entreprise le 27 novembre 2006 à Le Vigan - Photo : Pascal Guyot/AFP

Puisque Well a pris cette décision (de fermer son unique site du Vigan, ndlr), ils vont avoir à en assumer toutes les conséquences", a déclaré François Loos à l'Assemblée nationale, en réponse à une question du député PS du Gard, William Dumas.

"Et en assumer toutes les conséquences, c'est la loi de cohésion sociale qui le prévoit", a poursuivi le ministre.

"Effectivement, Well et son actionnaire principal Natexis vont avoir à prendre en charge la reconversion de tous les salariés, la formation et la réindustrialisation du bassin", a-t-il détaillé.

La direction de Well (collants et bas) a annoncé lundi en comité central d'entreprise son intention de délocaliser sa production en Asie et en Italie, ce qui devrait se traduire par la suppression d'environ 300 suppressions d'emplois sur le site du Vigan.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.