×
6 844
Fashion Jobs
HERMES
CDI - Controleur de Gestion (F/H)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Flagship Paris Champs Elysées - CDI
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rosny Sous Bois - CDI
CDI · ROSNY-SOUS-BOIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense - CDI
CDI · LA DÉFENSE
LFP EMPLOI MODE
Responsable d'Atelier de Sacoches à Courrier
CDI · DRANCY
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
MARINE SERRE
Directeur(Ice) de Production & Qualité
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
Par
AFP
Publié le
27 nov. 2006
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Well : la direction annonce la délocalisation vers l'Asie

Par
AFP
Publié le
27 nov. 2006

NIMES, 27 nov 2006 (AFP) - L'entreprise textile Well (collants, bas et chaussettes) du Vigan (Gard) a annoncé lundi 27 novembre en comité central d'entreprise son intention de délocaliser sa production en Asie, ce qui devrait se traduire par environ 300 suppressions d'emplois, selon un responsable syndical CFTC.


Manifestation des salariés de l'usine Well lors d'une journée ville morte le 24/11/06 à Le Vigan - Photo : Pascal Guyot/AFP

Selon Stéphane Charlin, responsable de la CFTC, syndicat majoritaire de l'entreprise, la direction a annoncé aux salariés sa décision - prise vendredi à Montrouge (Hauts-de-Seine) en conseil d'administration de la société détenue par Natexis Industries, filiale du groupe Banque populaire - de délocaliser sa production en Asie.

Pour protester contre les suppressions de postes que va nécessairement provoquer cette décision, les salariés ont aussitôt envahi pacifiquement la salle du CCE, entraînant sa suspension, a indiqué M. Charlin.

Selon lui, le nombre exact de suppressions de postes ne sera pas connu avant l'aboutissement des procédures de négociations automatiques dans le cas d'une délocalisation, notamment la négociation d'un plan social d'entreprise.

"Mais on connaît notre entreprise, si la production s'arrête, ça signifie 300 emplois de moins" sur 438 salariés, a-t-il souligné.

Selon Eric Pinot, le directeur de l'usine qui s'est adressé aux salariés à l'issue du CCE, il est prévu que toute la production du site du Vigan soit stoppée d'ici la fin du premier semestre 2008 mais les emplois dans la logistique et la distribution devraient être maintenus.

La direction n'était pas joignable en fin d'après-midi.

Elle avait annoncé le 12 septembre un plan social à l'usine du Vigan prévoyant 149 licenciements d'ici à 2008.

Mais de source proche de la direction, un "réexamen" du plan social a été décidé pour tenir compte de deux faits intervenus depuis lors: la décision de deux clients de la grande distribution de diminuer leurs commandes et un "durcissement de la concurrence".

Selon les syndicats, la direction évoque désormais 300 suppressions d'emplois, ce qui équivaut au nombre de postes de production.

"Well subit de plein fouet la crise du marché du collant dont la taille a été divisée par deux en huit ans du fait de l'évolution des habitudes vestimentaires et d'une pression accrue sur les prix, avec l'invasion de produits venus d'Asie", avait fait valoir la direction avant la tenue du conseil d'administration. Elle avait indiqué s'orienter vers une stratégie de "montée en gamme" pour sortir des difficultés actuelles.

Well prévoit de publier en 2006 un chiffre d'affaires en baisse d'environ 10 %, à 60 millions d'euros, et une perte nette de 2,8 millions d'euros.

En 2005, l'entreprise a produit plus de 50 millions de paires de collants pour un chiffre d'affaires de plus de 49 millions d'euros et 2,6 millions de pièces de lingerie pour un c.a. de 16 millions d'euros.

De source syndicale, Well est le deuxième fabricant de bas et collants en France, derrière Dim, également sous le coup d'un plan social.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.