×
Publicités

Who’s Next donne le coup d’envoi d'une rentrée engagée

Publié le
today 30 août 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Who’s Next veut secouer les habitudes et projeter ses exposants et visiteurs vers l’avenir. Alors qu'un "Fashion Pact" entre géants du secteur a été présenté fin août au G7 de Biarritz, la nouvelle édition du salon de mode qui se tiendra du 6 au 9 septembre prochains est marquée par le lancement d’Impact, événement dans l’événement, dédié à la mode « engagée », sur quelque front que ce soit : environnemental, social mais surtout d’avenir.


 
Avec le lancement d’Impact, c’est un nouveau ton qui est donné au salon. Ce "festival" qui entend rassembler tous les acteurs de la filière, de l’amont à l’aval jusqu’au consommateur, entend être un véritable point d’animation et d’échanges sur les thématiques qui sont aujourd’hui au cœur de toutes les discussions. « En tant que salon référent du secteur de la mode, on se doit de mettre les thématiques du changement au cœur de notre discours, leur donner une place forte. Il faut saisir l’opportunité qui se présente à nous tous de sortir par le haut », estime Frédéric Maus, le dirigeant du salon.
 
Au programme, des ateliers, des présentations de concepts, de collections, de projets, des conférences avec des personnalités, mais aussi un espace dédié à la seconde main, un événement de troc : tout ce qui participe d’une plus grande circularité et invite chacun à repenser son modèle pour produire et consommer plus responsable, dans un format nouveau et décloisonné. Impact concentrera également le dispositif événementiel de Who’s Next pour se faire lieu de vie, là aussi hybride, entre intérieur et extérieur.  



Autre facteur qui pourrait aider le salon à concrétiser sa volonté de changement : un déménagement. Comme annoncé depuis plusieurs mois, compte tenu des travaux du parc des expositions de la Porte de Versailles, Who's Next s'installe cette saison entre le hall 1 et le 2.2.
 
Le lancement du nouvel espace Impact génère par ailleurs un beau renouvellement. A la centaine de marques - comme  1083, La Gentle Factory, TBS, OTH, Le Slip Français, Ekyog, Vitos, entre autres -, prestataires ou distributeurs qui l’animeront, s’ajoutent 250 autres nouveaux entrants sur le salon classique, pour un total de près de 1 400 exposants répartis entre accessoires et prêt-à-porter. Citons pêle-mêle des nouveaux arrivants comme Borsalino, Mina Storm, Héroïnes, Gamut, Valentine Gauthier, Loves Stories, Patricia Blanchet, Jox&An, Bobo Choses, La Fiancée du Mékong, Abaco Paris, ou encore Les Petites Essentielles ou Qiriness en beauté...


Plan du salon Who's Next - WSN Développement


L'offre conserve un découpage assez similaire aux précédentes éditions, validant la nouvelle approche "concept-store" du salon qui a élargi ses univers. L'historique Fame, dédié au prêt-à-porter féminin haut de gamme, rassemblera un peu moins de 200 marques, tandis que le pôle accessoires, à ses côtés dans le hall 1, réunira plusieurs centaines de labels. Sont reconduits les espaces thématiques Villa Beauté (une trentaine de marques), Inside (lifestyle), What’s up, consacré à la mode urbaine et mixte (environ 70 exposants), mais aussi Trendy pour la mode femme tendance (environ 50 exposants) et Resortwear Swimwear, déjà testé l’an passé.

Mais ce dernier prend une nouvelle dimension via un partenariat avec l’autre organisateur de salons parisiens Eurovet, spécialiste du bain et la lingerie, qui en apportant son expertise et son nom de code « Riviera » densifie l’univers. Ils seront plus de 80 à constituer l’offre la plus estivale, autour de la plage et des vacances.

En matière de scénographie, le salon entend là aussi être inspirant en suivant le fil rouge d’un thème très mode : "Paris-Texas".

L'édition qui va s'ouvrir vendredi 6 septembre a donc une vocation : donner des idées - créatives, business, novatrices - à ses visiteurs pour qu'ils se réinventent. Donner des idées et renouveler "l'exercice salon" qui, de l'aveu de Frédéric Maus, doit mieux coller aux grandes problématiques et tendances du secteur. Bilan mi-septembre pour mesurer l'impact qu'aura produit cette édition.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Tags :
Divers
Mode
Salons