×
Publié le
9 mai 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Who's Next-Première Classe : une nouvelle configuration plus concentrée

Publié le
9 mai 2016

Obligés de composer avec les différentes tranches de travaux du Parc des Expositions de la Porte de Versailles, les organisateurs de Who's Next-Première Classe ont enfin trouvé une solution d'aménagement qui vaudra au moins pour deux éditions. Le plan du prochain rendez-vous, du 2 au 5 septembre prochains, vient ainsi d'être retenu : celui-ci se concentre sur trois halls et plus quatre, sur un seul plan et autour de l'allée centrale.


Le nouveau plan de l'édition septembre 2016 Who's Next - Première Classe.


L'aménagement est résolument différent de septembre 2015, puisque le hall 1 n'est pas disponible, et plutôt dans la continuité de janvier dernier, mais dans une version simplifiée. Edition estivale oblige, WSN Développement s'appuiera fortement sur les extérieurs et l'allée centrale, elle déjà rénovée, « pour mettre les acheteurs dans le bain dès leur entrée. C'est à partir de là que les halls seront desservis en étoile, depuis un seul accès principal ne privilégiant aucun des espaces en particulier », commente Bertrand Foäche, l'un des deux associés fondateurs et dirigeants.

Le salon sera organisé en deux pôles somme toute logiques, le pôle accessoires Première Classe accompagné de From (dédié au sourcing) dans le hall 4, et face à lui, le pôle prêt-à-porter (toujours découpé entre Fame, Private, Studio, Urban et Trendy) dans les halls 3 et 2.2.

Différence notable avec l'édition de janvier, le premier niveau du hall 2 ne sera plus utilisé, permettant une circulation simplifiée sur un seul plan.

« En septembre dernier, on avait l'impression qu'il y avait moins d'énergie sur le salon, créant une impression de pauvreté, mais c'était un problème de dispersion en plusieurs lieux », analyse Bertrand Foäche. « Cette configuration nous paraît la bonne pour redonner de la pêche au salon, ce qui nous a été demandé », ajoute-t-il.

L'organisateur affirme que le nombre de marques ne sera pas réduit proportionnellement à la surface, annonçant toujours 1 700 marques. « Il y a beaucoup de demandes pour de plus petits espaces, conjoncture oblige », explique-t-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com