×
6 964
Fashion Jobs
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - CRM Manager H/F
CDI · PARIS
SUNGLASS HUT FRANCE
Chargé.e Des Services Généraux Retail
CDI · PARIS
SUNGLASS HUT FRANCE
Technicien.ne Support Informatique
CDI · PARIS
DINH VAN
Chef de Produits Joaillerie
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Marketing et Relation Client H/F
CDI · LIEUSAINT
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur /Manutentionnaire PAP
CDI · PARIS
GIVENCHY SA
CDI - Responsable Gestion de Production Pret-A-Porter Femme (H/F)
CDI · PARIS
PRADA GROUP
in-Store CRM Flagship h / f
CDI · PARIS
J.M.WESTON
Responsable Ressources Humaines
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
E-Store And CRM Manager Junior H/F
CDI · SAINT-DENIS
DCM JENNYFER
Responsable Acquisition
CDI · SAINT-OUEN
ALEXEIN CONSEIL
CRM Specialist
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable de Production Luxe Orliweb H/F
CDI · PARIS
ALEXEIN CONSEIL
Manager de l'Identité Visuelle et Visuel Merchandising
CDI · MARSEILLE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable de Stock Flagship Luxe (H/F)
CDI · PARIS
ALEXEIN CONSEIL
Chef de Produit/Acheteur - Chaussures Homme
CDI · MARSEILLE
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Expérience Client Digital (H/F)
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Clienteling (H/F)
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Strasbourg
CDI · STRASBOURG
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Paris
CDI · PARIS
BLUE BOX
Responsable Approvisionnement Retail H/F
CDI · L'UNION
TEDDY SMITH
Directeur Comptable H/F
CDI · L'UNION
Publicités
Publié le
28 janv. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Who’s Next : un Fame en baisse de forme

Publié le
28 janv. 2015

Le Fame doit-il revoir sa copie ? C’est en tout cas ce que réclamait une partie des exposants de cet univers à l’issue du dernier Who’s Next. Le salon de la Porte de Versailles qui s’est clos ce lundi 26 janvier avait concentré cette saison ses efforts sur une nouvelle segmentation de son offre prêt-à-porter, sans toutefois toucher au Fame. S’il a longtemps été l’univers « valeur sûre » du salon, c’est pourtant dans ses allées que les témoignages d’exposants étaient les plus mitigés.

Sur un stand du Fame, Who's Next janvier 2015. Photo: Antoine Motard.


Chez Sessun, on regrettait « une drôle d’ambiance. Comme une sorte de lassitude dans les allées » et on appelait « à réanimer » le hall. Chez Sita Murt, on se demandait si l’événement n’était pas devenu « moins populaire », voyant certains acheteurs faire l’impasse sur Paris, plus considéré comme prioritaire dans un contexte de restrictions budgétaires. Certains moins alarmistes, notaient toutefois la qualité du visitorat, malgré des moments calmes.
 
C’est d’abord une scénographie minimaliste et non renouvelée qui a été la cible des critiques. Pour un hall qui se veut le plus créatif, cette lacune a été soulignée par de nombreux exposants. Un constat partagé par les organisateurs eux-mêmes, Xavier Clergerie reconnaissant de lui-même des problèmes en matière de scénographie et de proposition de restauration notamment, et affichant la volonté de réfléchir à la manière d’insuffler une nouvelle énergie à cet univers.

Si le Fame « ronronne », selon les mots d’un exposant, ce n’est pas forcément qu’une question d’aménagement. Certes les allées y sont plus larges que dans le reste du salon, mais cela ne suffisait pas pour expliquer la baisse de fréquentation du hall relevée par les marques interrogées. L’attractivité passe naturellement d’abord par l’offre. S’adressant aux acheteurs des boutiques haut de gamme, un marché finalement relativement restreint en nombre, le Fame a peut-être illustré cette saison les limites de ce segment ultra-concurrentiel rassemblant tout de même 250 marques.
 
Rétablir une ambiance plus positive et réenchanter la visite du Fame, ce sera donc l’un des prochains objectifs du salon Who’s Next.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com