×
Publicités
Publié le
26 oct. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Wing (Google) va tester la livraison par drone en Irlande

Publié le
26 oct. 2022

Alors que Wing mène depuis quelques semaines des livraisons par drones aux Etats-Unis, la division d'Alphabet (Google) prépare de nouveaux essais en Europe. Après un premier test en Finlande, une nouvelle démonstration va prendre place durant l'automne à Lusk, une petite ville du comté de Fingal, en Irlande. L'objectif pour Wing est d'acquérir de l'expérience sur un nouveau territoire, mais aussi d'identifier progressivement la variété des besoins locaux, tant du côté des entreprises que des consommateurs.



Cette nouvelle phase d'essai grandeur nature est rendue possible grâce à un cadre législatif autorisant désormais Wing à faire voler ses drones en Europe. Le service de livraison par drone d'Alphabet revendique d'ores-et-déjà 300.000 livraisons réalisées, principalement en Australie et aux États-Unis. Des opérations reposant surtout sur des expérimentations locales menées sur des petits territoires où la densité de population (et donc les risques) sont particulièrement réduits.

Un point sur lequel une déclinaison des opérations Europe, plus densément urbanisée, va poser une nouvelle série de défis. Pour l'heure, Wing se concentre sur la livraison de petits lots, légers et commandés à des commerçants proches du domicile des acheteurs. Il s'agit généralement de transporter par les airs de la nourriture ou des médicaments.

A l'origine, Wing a été mis en place à la fois pour des raisons écologiques, en proposant des livraisons sans émission de CO2, mais aussi pratiques, afin notamment de réduire le trafic routier. L'idée est d'offrir, grâce à ces drones, un accès plus rapide et plus efficace aux petites livraisons, afin de satisfaire au mieux les clients des enseignes partenaires. Actuellement, la durée moyenne d'une livraison est d'une quinzaine de minutes, sachant que certaines prennent parfois moins de 5 minutes.


Vidéo de présentation mettant en scène la précision des livraisons via Wing



De nombreux acteurs internationaux du commerce entendent ne pas se laisser distancer dans la course aux drones. Outre le géant Amazon, qui a donné le top départ en 2013, concoure le groupe japonais de l'e-commerce Rakuten, qui a racheté au printemps le spécialiste du domaine Sky Estate, en vue de livraison à horizon 2026. En Chine, les e-commerçants Alibaba et JD.com misent sur les drones pour desservir des villages isolés à moindre frais.

En France, le groupe La Poste présentait au printemps sur Viva Tech son dernier prototype de drone, capable de transporter simultanément six Colissimos, et déjà exploité dans le Var et l'Isère. Colis Privé, récemment reprise par CMA-CGM, s'est associé l'an passé à Airbus via sa filiale Survey Copter, afin d'évaluer potentiels et faisabilité de futures livraisons par le ciel. 

(avec AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com