×
Publicités
Publié le
3 déc. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Wolf lingerie met la main sur l'enseigne chinoise Innée

Publié le
3 déc. 2007

Wolf lingerie a fini par acheter Innée. L’enseigne chinoise de sous-vêtements haut de gamme commercialise principalement des marques françaises comme Princesse Tam Tam ou Christian Lacroix. Reste à savoir si ces griffes accepteront d’être commercialisées par le Français Wolf Lingerie sur le réseau Innée. Un terrain d’entente devra impérativement être trouvé lors du salon international de la lingerie à Paris du 24 au 27 janvier prochains.


Rosy Lingerie collection automne-hiver 2007/2008

« Notre groupe se réjouit de cette acquisition en Chine, explique Gilles Sechaud, directeur adjoint de Wolf Lingerie. Nous devons cette opportunité à Remy Wolf, notre PDG, qui travaille avec l’Empire du Milieu depuis les années 70. Nous avons d’ailleurs notre usine implantée là-bas depuis quinze ans, des boutiques en propre, et un bureau à Hongkong composé d’une trentaine de personnes. »

Pour l’heure, il existe quatre magasins Innée, tous implantés dans de luxueux centres commerciaux – deux à Pékin, un à Shanghai, et un à Chengdu. Ils proposent des marques de lingerie haut de gamme, essentiellement françaises. « L’enseigne a été créée en 2004 par le groupe de distribution Fargo, poursuit Gilles Sechaud. Malgré les difficultés rencontrées par Innée, nous sommes persuadés de sa rentabilité future. Une quinzaine de boutiques, en propre ou en franchise, devrait s’ouvrir d’ici à 2010. » Pour mener à bien ce développement, Wolf Lingerie s’appuiera sur l’expérience de Tracy Feng, l’ex-responsable des boutiques Innée chez Fargo.

Mais les griffes françaises de lingerie comme Simone Pérèle ou Huit accepteront-elles d’être commercialisées par Wolf Lingerie ? « Les pourparlers sont bien avancés, détaille Gilles Sechaud. Nous les rencontrerons lors du salon international de la lingerie (en janvier prochain). » A l'exception de Rosy, les marques de Wolf Lingerie (Billet Doux et Sans Complexe) ne seront pas commercialisées dans le réseau Innée. Une distribution mesurée qui devrait convaincre les griffes plus haut de gamme déjà disponibles au cœur de cette chaîne chinoise de lui rester fidèles.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com