×
Publicités
Traduit par
Anne SCHILLING
Publié le
15 nov. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Wolverine Worldwide freiné par la détérioration des conditions macroéconomiques

Traduit par
Anne SCHILLING
Publié le
15 nov. 2022

Wolverine Worldwide a annoncé mercredi dernier que ses ventes pour le troisième trimestre avaient augmenté de près de 9%, grâce à une forte croissance sur le marché international. L'entreprise a par ailleurs fait part de son intention de restructurer son portefeuille de marques.


Merrell


La société basée à Rockford, dans l'État américain du Michigan, a déclaré que les ventes pour le troisième trimestre, clos le 1er octobre, avaient augmenté de 8,6% pour atteindre 691,4 millions de dollars (664 millions d'euros), grâce à une hausse de 33% des revenus internationaux, à 303 millions de dollars. Les revenus issus de la vente directe au consommateur ont progressé de 4,5% à 160 millions de dollars, a ajouté la société.

Le propriétaire des marques Merrell, Sperry et Sweaty Betty a affiché sur la période un résultat net de 38,8 millions de dollars, contre une perte nette de 0,8 million de dollars au trimestre précédent.

Toutefois, le chiffre d'affaires et les bénéfices ont été inférieurs aux attentes de la société, "en raison de la perturbation de la chaîne d'approvisionnement, de l'intensification des activités promotionnelles au détail et de la détérioration des conditions macroéconomiques."

"Nous subissons la congestion de nos propres centres de distribution américains ainsi que de nos réseaux de transport terrestre, et de nombreux clients grossistes sont actuellement confrontés à des stocks plus élevés et à des contraintes d'entreposage", a déclaré Brendan Hoffman, président-directeur général de Wolverine Worldwide. 

"Ces vents contraires ont entraîné certains retards d'expédition, qui ont eu un impact sur la plupart de nos marques. Les performances de Sperry ont également été affectées par une évolution plus faible que prévu dans la catégorie des chaussures bateau et par un démarrage timide des ventes de bottes en raison d'un temps inhabituellement chaud. Malgré ces turbulences externes, nous avons constaté une force notable dans nos activités internationales et, au sein de notre portefeuille, Merrell a poursuivi sa forte dynamique en affichant une croissance de 39% à taux de change constant. "

Parallèlement à la publication de ses résultats, la société Wolverine a déclaré qu'elle réorganisait la structure de ses marques en différents pôles: "Active" (chaussures Merrell, Saucony, Sweaty Betty et Chaco), "Work" (Wolverine, Cat, Bates, Harley-Davidson, HyTest) et "Lifestyle" (Sperry, Keds et Hush Puppies), afin d'exploiter au mieux les catégories communes de produits et de consommateurs.

La société a déclaré qu'elle avait également nommé de nouveaux dirigeants pour les groupes de marques. Christopher Hufnagel a été nommé président du groupe Active. Les marques Saucony et Chaco relèveront désormais de ce dernier, qui continuera également à diriger la marque Merrell. La marque Sweaty Betty continuera, quant à elle, à dépendre de Brendan Hoffman.

De son côté, Tomas Kennedy a été promu président du groupe Work, et les marques Wolverine, Cat, Bates, Harley-Davidson et Hytest continueront de lui être rattachées.

Enfin, Katherine Cousins a été nommée présidente du groupe Lifestyle. La marque Hush Puppies relèvera désormais de la dirigeante, qui a rejoint l'entreprise en tant que présidente de Sperry en 2021 et qui supervise également Keds depuis le début de l'année 2022.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com