×
Publié le
7 févr. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

World Linen Forum : le lin pourrait bientôt peser 1 % du textile mondial

Publié le
7 févr. 2020

Paris accueille les 9 et 10 février le second World Linen Forum. Forte du succès de la première édition de 2018, la Confédération européenne du lin et du chanvre (CELC) attend plus de 200 décideurs internationaux venus de quinze pays, représentant entre autres, des entreprises chinoises, japonaises et indiennes, afin de développer une coopération internationale de la filière, en s'appuyant notamment sur les vertus d'une matière quasi-exclusivement européenne.


Le World Linen Forum de 2018 - CELC



"Si aujourd'hui le lin représente 0,4 % des fibres textiles mondiales, il a tous les atouts pour viser le 1%", affirme ainsi Marie-Emmanuelle Belzung, la déléguée générale de la CELC. "Un objectif atteignable si tous les maillons de la chaîne de valeur s'accordent sur un plan d'actions inscrit dans la durée et accompagnent le marché en convergeant sur une traçabilité transparente pour appuyer le marketing."

Le lin est une fierté européenne. La fibre écoresponsable, peu consommatrice en eau et cultivée avec peu d'intrants, est produite à 80 % sur le Vieux Continent, sur une mince bande de terre allant des Pays-Bas au nord-ouest de la France, qui en est le principal pourvoyeur. Forte de 10 000 entreprises dans quatorze pays de l'UE, la filière doit cependant presque exclusivement s'appuyer sur des transformateurs étrangers pour en tirer fils et tissus. Rendant stratégiquement essentielle la concertation des acteurs autour de critères communs.

A ce titre, ce second World Linen Forum sera l'occasion d'officialiser l'obtention par la filière de la certification ISO Standard 320706-1. Fruit de sept ans de travail, elle garantit pour les marques la vérification de la composition des fibres libériennes dans leurs collections, afin d'éviter tout risque de contrefaçon.

La CELC étudie d'ailleurs le lancement pour ses adhérents d'une possible plateforme réunissant l'ensemble des outils et publications scientifiques liés à la matière. Le forum verra également la publication du Linen Matrix 2019, une très attendue cartographie mondiale de la filière réalisée avec le cabinet d'experts Gherzi : autant de données de cadrage et bases communes sur lesquelles le lin entend asseoir ses futures ambitions.


CELC


"La réussite de la coopération de tous les acteurs concernés par l'économie du lin, dans tous les pays, repose sur la définition d'une ambition et d'agenda communs", explique Bart Depourcq, président de la CELC. "C'est ensemble que nous parviendrons à relier nos forces et à faire grandir la place du lin dan l'industrie textile grâce à des données économiques fiables, des critères de caractérisation des fibres et une stratégie marketing basée sur des qualités et des certifications transparentes."

Une volonté industrielle qui n'oublie pas dans le process sa vocation stylistique. En parallèle d'un manifeste "One Fiber, 10 positive impacts", le World Linen Forum dévoilera une étude menée par le moteur de recherche spécialisé dans la mode Tagwalk lors des Fashion Weeks de Paris, Milan, Londres et New York, afin d'identifier la place du lin dans les collections.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com