×
Publicités
Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
15 oct. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

WP Lavori in Corso se raconte à travers une série de vidéos pour ses 40 ans

Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
15 oct. 2022

De 1982 à 2022, le groupe italien WP Lavori in Corso n'a cessé d'explorer le monde en recherchant des marques originales, à distribuer sous licence, qui ont une histoire et des valeurs. C'est à la suite d'un voyage aux États-Unis, à la recherche de marques alors inconnues en Italie pour les rapporter au pays, mais aussi en Europe, qu'est née l'entreprise de distribution de Bologne, qui fête aujourd'hui ses 40 ans.


Magasin WP Lavori in Corso - DR


Ce sont Giuseppe Calori et sa fille Cristina qui ont construit cette entreprise anticonformiste pour l'époque, imaginant une nouvelle façon de concevoir l'habillement en exploitant des concepts esthétiques expérimentaux et en cherchant à échapper à la standardisation.

Des éléments qui les ont amenés à ouvrir à Bologne, en septembre 1985, dans la Via dei Mille, l'un des tout premiers concept-stores, inspiré des general stores américains. Au fil du temps, l'entreprise de Bologne s'est développée, s'occupant de mode, d'accessoires et de lifestyle.

WP Lavori in Corso a commencé par distribuer Vanson Leathers et Desert Sons, des marques alors emblématiques aux États-Unis. La première est célèbre pour ses vestes en cuir, la seconde pour ses mocassins fabriqués de façon artisanale. Mais c'est en 1983 que le tournant a eu lieu, lorsque WP devient le distributeur officiel en Italie de Woolrich et de Vans.


Cristina et Giuseppe Calori il y a quelques années - WP Lavori in Corso


Le portefeuille de WP Lavori in Corso s'est enrichi pour inclure la distribution en Italie de Barbour, la distribution en Italie, en Suisse et en Espagne de Blundstone, la licence et la distribution pour l'Europe de Filson, la licence et la distribution mondiale de Avon Celli et Spiewak et la propriété de la marque britannique Baracuta (qui a un nouveau designer, l'américain d'origine japonaise Daiki Suzuki, depuis quatre mois, ndlr) et de la marque américaine B.D. Baggies.

Le réseau de vente WP Lavori in Corso comprend huit boutiques Barbour, un monomarque Baracuta et trois boutiques WP Store. Il y a environ un an, le groupe italien a également lancé son premier site de e-commerce global, qui a rejoint les e-shops de Baracuta et Blundstone.

 


Cristina Calori, qui est encore aujourd'hui la dirigeante et pour ainsi dire l'âme du groupe, a fait constituer des archives d'environ 80.000 pièces: une opération destinée à raconter le chemin parcouru et à inspirer les générations futures, fruit de nombreux voyages et de visites de foires internationales, marchés aux puces et magasins de vintage dans le monde entier.

En outre, des opérations d'intégration d'archives d'autres marques ont été réalisées. En 2011, par exemple, les archives de Baracuta, composées de plus de 500 vêtements, ont été intégrées à WP, tandis qu'en 2014, une partie des archives de Gianfranco Ferré a été acquise, comprenant les collections historiques de vêtements pour homme et femme conçus par le designer lui-même.

Aujourd'hui, pour célébrer ses 40 ans d'histoire, WP lance le projet "WP Stories", qui comprend une série de vidéos racontant l'histoire de WP et de ses marques à travers une série d'interviews de créatifs, de responsables de marque et de designers. Les vidéos sont consultables sur les canaux de WP, tels que les médias sociaux, la newsletter et en magasins.


Un des tee-shirts au graphisme inspiré de l'histoire - WP Lavori in Corso


En outre, WP Lavori in Corso a prévu une capsule de tee-shirts reprenant les éléments graphiques qui représentent son parcours créatif au cours des quarante dernières années, à retrouver en ligne et dans les magasins WP.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com