×
Publicités
Publié le
28 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

WSN et l’IFM parient sur la jeune création africaine

Publié le
28 juin 2021

Birimian, la première plateforme d’investissement opérationnelle consacrée aux marques de luxe et premium d’héritage africain, annonce la signature de deux partenariats de poids avec l’Institut Français de la Mode et WSN (Who’s Next, Première Classe, Impact, Traffic, Bijorhca), pour mettre en avant, sur le long-terme, la jeune création africaine. 


Birimian s'engage à accompagner la jeune garde de la création africaine


Intitulé "IFM-Birimian-Accelerator X Africa", le premier partenariat signé avec l’IFM officialise la création d’un programme innovant d’accélération pour les marques émergentes africaines dans les secteurs de la mode, des accessoires et de la bijouterie. 
 
Financé par Birimian, le programme lance son appel à candidatures ce 28 juin via le site de Birimian et propose d’accompagner sur dix mois, dix jeunes créateurs "sélectionnés pour leur talent, leur singularité et leur potentiel".

Déjà engagés autour d’un projet de marque et d’une activité d’au moins trois saisons, justifiant d’une première notoriété et d’un chiffre d’affaires annuel supérieur à 50.000 dollars américains, les marques candidates au programme d'accompagnement et de développement seront départagées (début septembre) par un comité créatif composé d’une quinzaine d’experts de la scène créative internationale, dont notamment le créateur Imane Ayissi, le président exécutif de l’Unicef et ancien PDG de Chloé, Geoffroy de la Bourdonnaye, Priscilla Jokhoo, la directrice du service entreprises de la Fédération du Prêt-à-Porter Féminin ou le designer Mossi Traoré.
 

Loza Maléombho


Autour de ce partenariat, Birimian offrira également aux marques qu’elle soutient l’accès au Fashion Entrepreneurship Center de l’IFM qui rassemble et anime la communauté d’entrepreneurs de l’IFM, et organise notamment des formations sur les fondamentaux de l’entrepreneuriat dans la mode.
 
En parallèle, Birimian vient de nouer un partenariat avec WSN pour renforcer la visibilité des marques africaines et élargir leurs opportunités de distribution à l’international. Des événements en marge des Market Week et Fashion Week parisiennes mettront ainsi en lumière les marques et designers du programme. 
 
A travers ces deux partenariats complémentaires, Laureen Kouassi-Olsson, la présidente-directrice générale de Birimian espère "accompagner et former la jeune garde créative africaine en renforçant leurs compétences et leur savoir-faire afin de garantir leur niveau d’excellence et en accélérant leur développement en les aidant à intégrer l’écosystème de la mode et de la scène créative internationale".
 
Ouverte à tous les créateurs africains, Birimian accompagne déjà, depuis sa création en avril dernier, plusieurs marques comme le label de luxe ghanéen Christie Brown, la marque Loza Maléombho, une créatrice parmi les plus influentes de Côte d’Ivoire, la marque de prêt-à-porter Simone & Elise et la marque de sacs, Yeba.
 
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com