×
2 652
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
23 nov. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Y/Project: nouveau départ avec Glenn Martens

Publié le
23 nov. 2013

Ann Demeulemeester prend sa retraite, mais les Belges n'ont pas dit leur dernier mot. Nouvel exemple en date, Glenn Martens, fraîchement nommé directeur artistique de la griffe menswear Y/Project, basée à Paris où elle défile depuis 2010. Dotée d'un nouveau site web, Y/Project est prête pour un nouveau départ.

Son fondateur, Yohan Serfaty, est décédé en avril dernier des suites d'une longue maladie. Glenn Martens fut son premier assistant au démarrage de Y/Project et connait donc bien son sujet. "On retrouvera les codes propres à Yohan, explique le nouveau gardien du style de la marque, tout en incorporant les miens". La relance officielle aura lieu en janvier prochain à Paris pendant les collections masculines. La griffe fera ainsi son retour au calendrier qui l'a vue naître.

DR



Dans la première phase de sa jeune histoire, Y/Project a séduit une trentaine de select-stores à travers le monde, comme L’Éclaireur à Paris, Darklands à Berlin ou H.Lorenzo à Los Angeles. Des boutiques réputées pour l'exigence de leur clientèle, qui découvrira bientôt une facette inexplorée de Y/Project puisque Glenn Martens lance pour l'automne-hiver 2014 la première capsule femme. "L'histoire continue avec cette nouvelle aventure", s'enthousiasme l'ancien assistant de Bruno Pieters, qui compte aussi parmi sa tribu la révélation Léa Peckre, primée à Hyères.

Natif de Bruges, le diplômé de l'Académie Royale d'Anvers a rapidement enrichi son CV de plusieurs lignes convaincantes, depuis la direction de collections mixtes pour l'enseigne Weekday (Groupe H&M), jusqu'au projet de luxe éthique Honest By Bruno Pieters. En février 2012, Glenn Martens lance sa propre ligne, pour femme cette fois-ci, qui défile à Paris en octobre 2012 à la Chapelle Expiatoire, un monument construit sur l'emplacement du cimetière où furent inhumés Louis XVI et Marie Antoinette.

Pour la renaissance de Y/Project, pas question pour ce mordu d'histoire de sombrer dans une nostalgie dark ou gothique: "J'ai voulu alléger le propos en apportant de la fraîcheur à la palette, aux matières et aux volumes, et surtout traduire l'état d'esprit actuel de Y/Project". Celui d'une marque portée par une équipe "jeune et joviale", insiste Glenn Martens à l'aube de cette "régénération". Et qui a de beaux jours devant elle, pressent-on déjà.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com