×
6 316
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
27 juin 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Y/Project: Tressages audacieux et collaboration avec Fila

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
27 juin 2021

Superpositions et tresses en folie chez Y/project cette saison : le grand concept du directeur de la création Glenn Martens pour le printemps prochain, ce sont les bandes de tissus entrelacées.

 


Tout juste revenu d’Italie où il a présenté sa première collection pour Diesel, Glenn Martens a dévoilé dimanche un défilé vidéo Y/Project dans le cadre de la semaine de mode masculine de Paris. Pour sa maison de mode expérimentale, il tresse et entrelace sans modération.

Pour le Printemps/Été 2022, Y/Project habillera les filles de pulls irlandais torsadés, avec des cols tressés qui laissent plusieurs options pour passer la tête, ou encore de robes en maille tressée, ou bien asymétriques, en denim, avec des entrelacements au niveau du buste.

"Ce sont des vêtements où vous pouvez choisir dans quel trou vous passez la tête", riait Glenn Martens dans un échange sur Zoom avant le défilé, depuis son domicile parisien dans le quartier électrique de la Goutte d’Or, juste derrière la Gare du Nord.


Y/Project Printemps/été 2022


 
Le défilé montait progressivement, avec des pièces aux épaisseurs multiples et des looks systématiquement tressés. Le clou du spectacle: des robes d’un jaune passé en superpositions de crêpe et d’organza, avec des cols multi-tressés et des décolletés ornementés.

Glenn Martens a même démultiplié les épaules, qui ressemblent ainsi à un assortiment de pétales fait d’une matière évoquant le simili cuir, mais qui est en réalité du plastique.

Il adore obliger les gens à étudier longuement chaque vêtement pour comprendre ses proportions, un délire à la Escher particulièrement évident dans ses cardigans mutés en chemises, ou ses manteaux de bandits de grand chemin à la Dick Turpin, déstructurés aux niveaux des épaules.


Y/Project Spring/Summer 2022


"Il se passe tellement de choses dans une collection Y/Project, je ne pense pas qu’on ait vraiment besoin d’un angle artistique pour filmer un défilé de ce genre. Alors nous avons réalisé une vidéo toute simple, à l’ancienne, dans un studio de Brie-sur-Marne. Ils tournaient Astérix et Obélix juste à côté ! Il y avait même un décor du vieux Chinatown, et des gens en costumes d’époque qui couraient dans tous les sens. C’est un endroit assez intéressant pour filmer", riait le créateur, en tirant sur sa cigarette.

Entre Y/Project et son nouveau poste de directeur de la création chez Diesel, Glenn Martens travaille sept jours sur sept. Et pourtant, il a trouvé le temps de monter une collab avec la marque emblématique du sport italien, Fila.

"Fila est omniprésent en Asie, et Y/Project aussi est populaire dans la région, alors nos deux clientèles ont été séduites à l’idée de cette association", expliquait le créateur belge, qui a notamment intégré des chaussures de basket portant des inscriptions obliques, pour le 20ème anniversaire de Fila.


Y/Project Printemps/été 2022


Le résultat de cette collaboration représentait une dizaine de looks, dans un défilé qui comptait 75 passages.

Toujours en train d’expérimenter, Glenn Martens a composé plusieurs maxi-joggings habillés Fila, des mini-robes du soir qui étaient à moitié des pulls, et des sweatshirts extravagants et pantalons à doubles panneaux avec des logos à l’intérieur, qu’on révèle en tirant sur un cordon.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com